"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

samedi 5 février 2011

"Cheminement de la dernière toile..."

"Bonjour ! Martine-Alison a terminé le croquis de sa prochaine peinture. Comme à la fin de chaque dessin, elle est vidée. Pour elle, la toile blanche est semblable au divan du psychologue. Une idée jaillit et ensuite tout le processus se met en route.
Sa mine de plomb obéit au mieux à son ressenti. Durant de longues heures, elle dessine, contemple, se reprend avec frustration, rage et délectation. Avec impétuosité, sans songer à se ménager, elle veut aboutir et cela passe par la souffrance et le bonheur, tout comme un accouchement...

Dans cette dernière toile, son inspiration de départ fut le rhinocéros. Depuis longtemps déjà, elle souhaitait le dessiner...
Debbie, qui vit en Afrique du Sud, à Johnannesburg, est une excellente aquarelliste. Elle a peint un rhinocéros qui est simplement superbe. Martine-Alison aimerait aller à la rencontre de ce pays, si riche pour sa faune et sa flore... Moi Léo, j'irais bien rendre visite à mes congénères les perroquets africains !...

Cette semaine, le 2 février, nous avons fêté la chandeleur qui marque l'ouverture de la période de Carnaval. Ce jour-là, nous faisons des crêpes.
Martine-Alison a enchaîné en confectionnant des bugnes...

"Les bugnes de Martine-Alison..."

Les bugnes sont des petites gâteries qui font saliver les gourmands lors de Mardi-Gras. Elles sont dorées, craquantes et nous rendent l'hiver plus doux. Elles feraient grimper aux rideaux n'importe quel diététicien ! Mais c'est tellement bon...
Une tasse de thé est parfaite pour les accompagner, néanmoins avec un verre de vin blanc ou une coupe de champagne ce n'est pas désagréable !
Les bugnes se dégustent au début du carême et cela dure pendant 40 jours... Toutefois, on en mange avant et après, en toute illégalité!

Je m'en retourne à la dollhouse guetter le travail de Martine-Alison et peut-être picorer quelques miettes de bugnes... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.