"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

dimanche 3 avril 2011

"Le monde réel d'arlequine"
huile sur toile - 30 x 30 cm

"Bonjour, me revoilà ! Martine-Alison est de retour de Venise... Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin... Les valises ne sont pas vraiment rangées. Je la soupçonne de vouloir repartir à la fin de la semaine. Elle désire retrouver une partie de ses enfants qui vivent en Bretagne. Et je crois savoir que le petit Nathan a besoin de sa grand-mère...
Martine-Alison a aussi une nécessité, celle de peindre... Aussi, dès le début de cette semaine, elle sera à la dollhouse derrière son chevalet...

Aujourd'hui, j'ai décidé de vous montrer "Le monde réel d'arlequine" que notre artiste a peint il y a quelques années à la même période que celles que j'avais publiées le 17 février 2010.
J'ai pensé que ce serait un petit clin d'oeil idéal pour illustrer Venise. Qu'en pensez-vous ? A cette époque, elle n'avait pas encore découvert cette ville envoûtante.

Il faut vraiment venir à Venise pour goûter l'atmosphère particulière qui y flotte. C'est un lieu sans pareil et à la fois sensuel...

Venise... rêverie... Je vous offre quelques photos...

"... Une petite vue le matin de la fenêtre de la chambre sur la lagune..."

"... Venise, on pense à ses gondoliers..."

"... Humm! les bons petits artichauts..."

"... Quelques costumes..."

"... Venise, ses façades et ses canaux..."

"... Une copine à moi !..."

"...Venise, ville des amoureux..."


"... Venise et ses petits restaurants..."

"... A Murano, j'ai aperçu plusieurs de mes congénères, tous en verre!!... Il ne fallait pas trop que je m'éternise!!..."

"... Un petit coucou de Martine-Alison !..."


"... Venise, c'est aussi ça!..."

"... Comment résister et ne pas rapporter un magnifique masque d'artisanat d'art local ? et surtout lorsque vous voyez l'artiste les fabriquer sous vos yeux ... et quelques bijoux de Murano !!..."

Je n'ai pas voulu vous faire un reportage sur Venise, mais simplement vous dire avec quelques photos que notre artiste a passé un délicieux séjour... Elle se joint à moi pour vous embrasser très fort... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.