"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 28 novembre 2013

"La place rouge"
huile sur toile - F 8

"Bonjour ! Que pensez-vous de vos peintures débutantes ?... 
C'est au cours de cette période inexpérimentée que Martine-Alison a peint "La place rouge" et ce, il y a très longtemps !
Ses premières peintures étaient hésitantes, à l'image peut-être de ces incertitudes et de son besoin d'affirmer son écriture. Depuis son art a mûri...
Je suis très heureux toutefois de vous la faire découvrir car aujourd'hui elle illustrera l'épisode neigeux que nous venons de vivre péniblement.

Martine-Alison n'aime pas du tout la neige ! Les flocons sont tombés en abondance, jusqu'à 70 centimètres, dans sa région. 
Si certains ont eu le sourire, notre artiste ne fut pas très sensible aux charmes de cet hiver précoce !

"... Icarus, lui, garde son flegme dans la neige !..."

La dollhouse se trouvait sous un épais manteau blanc quand subitement les énormes branches du magnifique chêne situé tout près se sont cassées. Dans leur chute, elles sont venues se coucher en s'enchevêtrant sur le toit. CATASTROPHE !!!

Notre artiste était désespérée devant un tel spectacle. Il fallait faire vite pour dégager le toit... Seule, elle a dû faire face à l'urgence. 
Aujourd'hui, avec un peu d'humour, je peux vous avouer qu'elle s'est comportée comme un oiseau sur le toit ! 
Elle ne réalisait plus le danger qu'elle encourait de se trouver ainsi perchée. La rage au ventre, elle dégageait et sciait les nombreuses branches. Ce fut croyez-moi fastidieux et très fatigant. La neige, elle, continuait à tomber inlassablement... 

J'ai pu souvent voir couler des larmes sur ses joues gelées... Il y avait un tel cataclysme autour d'elle, un grand nombre d'arbres se courbaient et se rompaient dans un son de bois gémissant... C'était très impressionnant.

J'ai été soulagé de voir arriver les pompiers en fin d'après-midi. Ils ont beaucoup aidé Martine-Alison à sécuriser la propriété en tronçonnant et en défrichant au mieux...

Avec l'approche de la nuit, l'horreur de ce spectacle devenait inquiétante. La noirceur funèbre des branches tranchait sur la blancheur de la neige. Il semblait que partout, avec les craquements des écorces, s'organisait une lente et mystérieuse préparation nocturne.

A cette époque de l'année, les arbres n'avaient pas encore perdu leurs feuilles. La neige était aussi très lourde...

Aujourd'hui est un jour nouveau... Martine-Alison va tenter d'effacer, jour après jour, tous ces stigmates.
Malheureusement, la beauté de son parc aura disparu !...

"... La dollhouse après son sauvetage !..."

Son sauvetage, c'est également tout ce qu'elle abrite... Ce qui est cher au " " de notre artiste !...
Juste un petit aperçu :

"... La dollhouse, son atelier, son petit coin de paradis..."

Vous vous doutez, que compte tenu des circonstances, notre artiste-bûcheronne n'a pas pu trouver la sérénité nécessaire pour peindre... De plus, son corps entier était cassé... Il était plein d'une douloureuse fatigue.

Avant de m'envoler rejoindre et consoler Martine-Alison, je vous offre les couleurs de sa palette qui souvent s'autorise à faire oublier tout ce qui est morose !... Je vous dis, bye."

Léo, le toucan.

jeudi 21 novembre 2013

"Le festival des oiseaux à Deauville"
croquis sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir !)

"Bonjour !  Martine-Alison vient d'achever le dessin de sa prochaine peinture et je suis fier de vous le montrer. 
C'est un joli clin d'oeil à la ville balnéaire de Deauville et sa plage avec la forêt de parasols multicolores.

Il n'est pas commun de rencontrer ce genre de cousins emplumés sur cette plage normande ! Mais aujourd'hui, pourquoi n'auraient-ils pas leur festival à eux ?... 
Deauville accueille le festival du film et pourquoi pas celui de ces drôles d'oiseaux ?...
Ici, tout est permis ! Martine-Alison estime qu'il n'y a pas de règle. L'imagination est au pouvoir...
Elle aime suivre son chemin de rêveries... une aventure intérieure.

Je vous offre donc la première étape d'un tout nouveau festival ! 
Notre artiste va maintenant, par le mélange des couleurs, mettre en scène son atmosphère... 
Laissons les pinceaux danser sur la toile !

Novembre, les teintes de la nature changent... Martine-Alison essaie de profiter des belles journées qui nous sont encore données.
Je vous invite à me suivre pour une balade automnale... Allez hop ! Je déploie mes ailes...

"... Nous ne sommes pas très loin de la dollhouse..."

"... J'ai trouvé une des dernières fleurs sauvages au bord d'un chemin..."

"... Moi, Léo, je me camouflerais bien dans le trou de cet arbre !..."

"... Houx, où es-tu ? Que fais-tu ? Je me cache dans la forêt !..."

"... Dame Nature nous offre sa panoplie de belles couleurs..."

Tous ces tons me font penser à mon ami Roger Akesson, un artiste très talentueux...
Roger Akesson nous fait découvrir son propre regard, son propre style sur la forêt et son feuillage... Nous ne pouvons que nous en émerveiller ! 
Martine-Alison avait exaucé un souhait en s'offrant deux oeuvres de Roger Akesson... Cette dernière fait partie du duo. Je vous avais montré la toute première, un iris fabuleux, dans un précédent billet. Cliquez : ici pour le revoir !

"... Je pousserais bien une petite chansonnette sur l'une des branches de ces arbres vertigineux !..."

Maintenant rentrons ! Je m'en vais rejoindre Martine-Alison à la dollhouse...Elle se prépare un thé accompagné de quelques douceurs... Ce sont ces choses simples qui font la richesse d'une journée... Et là, le temps s'arrête... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

jeudi 14 novembre 2013

"Le chiffre trois"
"Grain de K-fée" - "Diana, la princesse du Sénégal" - "Derrière une couleur, une histoire"
huiles sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir!)

"Bonjour ! J'espérais vous montrer le dernier dessin de la prochaine peinture de Martine-Alison mais il n'est pas tout à fait terminé... Notre artiste a été très affairée ces derniers jours et puis elle prend son temps.
Que fait-elle ?... Où est-elle ?... 
Elle est plongée dans son refuge au pays de l'imagination. Elle y recherche un peu de poésie et de songes.
La liberté et la légèreté du crayon sur la toile l'autorise à traduire ses émotions selon l'instant.

Pour vous faire patienter, aujourd'hui, je vous ai réuni le trio de beautés africaines que Martine-Alison a peint, "Grain de K-fée", "Diana, la princesse du Sénégal" et "Derrière une couleur, une histoire".





♥ ♥ ♥

Je suis aussi heureux de vous annoncer que notre artiste est encore montée en grade dans la hiérarchie familiale avec la naissance chez sa fille Daphné de la petite Maëleen ce 8 novembre dernier.
C'est alors un autre trio que je vous présente, celui de ces trois petits-enfants nés chez trois de ses quatre enfants :

"... Maëleen fait la joie de son cousin Nathan et de sa cousine Lise... Trois jolies petites pousses..."

L'arrivée de Julie avec ses deux enfants, Erin et Kilian sont également un très joli trio dans la vie de Yannis-William, l'un des fils de Martine-Alison.

Photo : La mer !!!!!! Le pied !!!!
"... La belle miss Erin !..."

"... et son frère Kilian, un grand montagnard !..."
  
Et pourquoi pas un autre chiffre "trois" avec la douceur de ces vieux nounours ?!...

"... Benjamin, Martin et Arthur..."

Cette semaine aussi, lors de l'une des promenades dans les environs de la dollhouse, Martine-Alison a pu apercevoir un troupeau de vaches s'agrandir... 

"... Il est l'heure du biberon !..."

"... Lorsque la famille "Vache" se multiplie !..."

"... Un trio de petites poulettes chez la famille "Poule" !..."

"... Un trio de choc avec ces poupées anciennes !..."

"... Et comment trouvez-vous ce trio-là ? avec Icarus ! ..."

 Moi aussi, Léo, j'ai envie de vous montrer mon trio de cousins !


Ne sommes-nous pas une belle triplette ?...


La, la, la... Je vous fredonne trois petites notes de musique !...
Prenez le temps d'écouter le chant de la vie... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.
Un petit aparté de Martine-Alison :


"Je souhaiterais faire part de ma très grande tristesse face à la tragédie qui a frappé le peuple Philippin. Je veux exprimer toute ma compassion, ma solidarité et mes sincères condoléances. Je tiens de tout mon coeur à rendre hommage aux victimes, aux survivants et aux secouristes. 
Les Philippines est un pays que j'affectionne particulièrement... J'y ai des attaches personnelles..."

jeudi 7 novembre 2013

"Derrière une couleur, une histoire"
Huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Je suis tout excité à l'idée de vous présenter aujourd'hui la dernière peinture de Martine-Alison, "Derrière une couleur, une histoire". 
Lors de son séjour au Sénégal, elle avait été séduite par la brousse et le nombre impressionnant de baobabs. 
En empruntant les pistes, elle avait rencontré des bergers, des charrettes, des femmes à pied qui semblaient venir de nul part... Dans les villages reculés, ces femmes sont obligées de faire des kilomètres pour tous les actes de la vie.
Si en ville on trouve l'eau dans les maisons, dans la brousse il faut aller la chercher au puits. C'est là aussi que les troupeaux de zébus viennent s'abreuver.

Dans cette peinture, Martine-Alison a essayé de mettre tout son ressenti.
Avec cette petite femme le charme opère... D'ailleurs, mon congénère perché sur ce tronc mort ne me contredira pas ! 
A son poignet, vous pouvez remarquer que cette petite perle sénégalaise porte un joli bracelet africain qui est le symbole des chaînes que portaient les siens au temps de l'esclavage. Il est l'amère saveur de la liberté.

Dans mon billet du 3 octobre dernier je vous parlais de l'emblème du Sénégal, le baobab. Outre celui qui trône dans la toile de Martine-Alison, vous pouvez découvrir aussi le baobab chacal surnommé la rose du désert.

Quittons l'Afrique !... 
En un coup d'aile, je vous entraîne dans la campagne environnante de la dollhouse... là, où cette semaine notre artiste est allée flâner avec Icarus son dalmatien...

"... Madame limace, prise en plein délit de gourmandise !..."

"... Le château de la Bertrandière a été bâti au XVIIIe siècle. Il abrite aujourd'hui une galerie de peinture et d'antiquité ouverte au public..."

Mon bel ami emplumé aurait pu séjourner dans le parc du château, mais il a préféré le jardin de notre artiste !

"... On dit que le faisan est le roi du gibier à plumes ! et moi, Léo, que suis-je ?..."


"... Une envie de fleurs ?... Sûrement les dernières de l'année avant le froid !... 

Martine-Alison a remis une toile blanche sur son chevalet... 
Chut !... Notre artiste dessine, elle est dans sa bulle...

Songez à mettre du soleil partout dans votre vie !.. Je vous dis, bye."

PS :
Martine Alison
Vous accueille de 9h 30 à 20 h 30 au
CASINO GRAND CERCLE
200, rue du Casino
73100 AIX-LES-BAINS
Le samedi 9 novembre 2013
 pour vous présenter « Les grands bonheurs… des petites Mademoiselles »

(A cette occasion une dégustation de crus sera proposée par une Cave Bourguignonne…)

Léo, le toucan.