"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 11 avril 2013

"Diana la princesse du Sénégal"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Enfin ! allez-vous dire ou soupirer, en vous annonçant aujourd'hui que je vous dévoile la fameuse dernière peinture-née de Martine-Alison, qu'elle a intitulée "Diana la princesse du Sénégal" !...

Pourquoi ce titre ?
Diana, contrairement à toutes les petites femmes que Martine-Alison peint, existe réellement. Elle vit au Sénégal près de Saly...
Lorsque Martine-Alison lui avait demandé son prénom, elle lui avait répondu : "Diana comme la princesse !".
Diana a la beauté qui ne demandait qu'à être peinte, aussi un jour notre artiste osa lui demander de faire quelques photos d'elle.

En la représentant dans cette toile, Martine-Alison n'a pas cherché la mission de la reproduire avec une stricte fidélité. Elle a seulement éprouvé le besoin de lui donner, avec son image, un lien ou un rôle pour le récit de cette dernière peinture. 
Cette nouvelle oeuvre contient sa part de confidence et d'émotion qu'elle compose par bribes.
Sa façon de regarder, de ressentir et de peindre se rejoignent. L'une, fondée sur l'observation, est objective. L'autre est son interprétation qui reste dominante.
La jolie Diana peut se mirer discrètement dans ce décor... où se mêlent les rêves de notre artiste.


Aviez-vous remarqué que je me fondais dans l'environnement ? Pourquoi ou pour qui croyez-vous que je me fasse si beau ?...

"... Moi, Léo le toucan, j'ai un peu le béguin pour la belle Diana ! ..."

Quoi de plus agréable que d'entendre chanter mes congénères emplumés en ce moment ?... Avec le printemps, viennent les idées de promenades au calme pour les entendre. Le soleil se fait toutefois encore très timide.
Martine-Alison aime ouvrir grand les fenêtres de sa dollhouse. Il lui tarde de retirer les pulls, les chaussettes et de partir en balade le nez au vent !
Pour vous, quels sont les petits plaisirs du printemps ?

"... Celui de se rouler dans l'herbe fleurie ?!..."

"... ou de découvrir un énorme bouquet de fleurs ?!..."

"... Ou que mes amis emplumés illuminent votre intérieur ?!..."

"... Ou tout simplement celui du parfum des roses ?!..."

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter de vivre vos rêves... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.