"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 9 novembre 2017

"Pause Grimaudoise"
Huile sur toile - 20 x 20 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! La dernière petite toile "Pause Grimaudoise" est achevée...

Le pinceau de Martine-Alison amoureuse de Grimaud se libère en flux harmoniques. 
Les couleurs complotent, murmurent et vivent ensemble !...
Elle a capté la douce lumière des ruelles du village de Grimaud pour la disperser délicatement sur la toile.

Grimaud la radieuse ! A une certaine heure de la journée, ce village appartient aux chats !
La plupart ne sont pas sauvages. Ils sont toujours contents de trouver une main pour leur faire des caresses !
En revanche, moi, Léo le toucan, je me méfie d'eux... Je ne voudrais pas me faire croquer !

Martine-Alison a placé une toile blanche sur le chevalet et déjà une nouvelle aventure s'affirme... Chut ! Je n'en dis pas davantage...
A présent, je m'envole au coeur du massif des Maures où se cache la Chartreuse de la Verne !


A tir d'ailes, il me sera plus facile d'atteindre ma destination.
Pour vous, la Chartreuse de la Verne sera relativement délicate d'approche.
Après une longue mais magnifique route, dans un écrin de verdure, vous apercevrez le monastère, grandiose !





Vous voici devant le monastère qui est une ancienne Chartreuse du XIIème siècle dont l'architecture est conçue pour favoriser la vie de prière dans la solitude et le silence.

Classée monument historique en 1921, elle est aujourd'hui propriété des Eaux et Forêts.
Des travaux importants on été effectués après l'installation de la famille monastique de Bethléem en 1982.
Elle compte 26 soeurs de dix nationalités.
Elles consacrent leur vie à la prière, dans la solitude de leurs cellules, où elles travaillent, prient, mangent et dorment, ne sortant que pour les deux offices quotidiens ou pour les moments partagés le dimanche.

Chacune contribue aux travaux nécessaires au fonctionnement de la communauté, avec comme moyen de subsistance principale la décoration de faïences décorées selon diverses traditions et vendues à la porterie du monastère, avec des objets d'artisanat, souvent religieux provenant d'autres monastères de la même communauté.

"... Les oeuvres réalisées par les soeurs de la communauté de Bethléem..."
"... La boulangerie... Elle comporte un four à pain exceptionnel par ses dimensions. Il ne servait pas seulement à cuire du pain mais aussi les plats de l'ensemble de la communauté..."

"... Accédons par un escalier taillé en pierres à un lieu de recueillement et de prières..."
"... L'encadrement des portes et des fenêtres est en serpentine..."

"... Chapelles latérales du XVIIe siècle..."

"... Ceux qui désirent participer à un office liturgique des moniales peuvent le demander..."

"... La cellule témoin..."

"... L'huilerie..."
Pour terminer notre petite visite, je vous offre cette petite colombe en terre cuite façonnée par les soeurs de Bethléem... Je vous dis, bye ❤︎."

Léo, le toucan.