"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 23 juin 2016

"Jour de miel romantique pour Sir Icarus à Port-Grimaud"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Me voilà bien heureux de vous présenter aujourd'hui "Jour de miel romantique pour Sir Icarus à Port-Grimaud", une peinture que Martine-Alison vient d'achever. 

Chaque peinture est une nouvelle leçon. Elle comporte à chaque fois de nouveaux défis et pose de nouvelles difficultés.
Dans cette dernière peinture, Martine-Alison a joué en tâtonnant avec son pinceau comme un sourcier ou une sorcière ! Alors la magie des formes et des couleurs a surgi. Elle a "boursicoté" avec l'atmosphère de Port-Grimaud... 

Il n'est pas simple de décrire avec des mots comment notre artiste fait naître une oeuvre... 
C'est comme une phrase dont elle ne connaîtrait que le premier mot et le dernier mot. 
Elle sait comment elle a commencé. Puis tout au long de son travail, la peinture lui a indiquée quel chemin prendre, elle lui a montrée ses exigences.  


Aujourd'hui, je ne vais pas me contenter de vous faire découvrir "Jour de miel romantique pour Sir Icarus à Port-Grimaud". Je vais vous montrer une très, très ancienne peinture que Martine-Alison avait peint lorsqu'elle vivait à Port-Grimaud. Comme je suis galant, je ne vous dévoilerai pas l'année !

"... Port-Grimaud - format 30F soit 92 x 73 cm..."

A ce jour, cette peinture se trouve dans la maison de son fils Yannis-William. Lorsqu'il était enfant, il y tenait beaucoup et elle trônait sur le mur de sa chambre.

Notre artiste ne possède pas de photo numérique de l'époque où elle vivait à Port-Grimaud... J'ai beaucoup hésité à vous montrer ce petit montage de photos scannées. 
Les couleurs et le contraste sont épouvantables !... Je vous prie de ne pas trop m'en vouloir ! 
J'espère aussi que Martine-Alison ne me haïra pas trop de vous faire découvrir ses belles lunettes de l'époque !!

"... Port-Grimaud, rue du Ponant, de la fenêtre de la chambre de Martine-Alison...
Yannis-William avec sa maman à l'Île du Couchant..."

Les senteurs des années, les petits secrets s'accumulent dans les albums... Parfois, il est bon de les ouvrir...

Aujourd'hui, enfin le soleil brille ! Dame Eté n'arrivait pas à retirer sa robe grise ! J'ai envie de lui faire un bel hommage avec ces belles fleurs d'hortensia. 
De mon bec, je vous envoie de gros bisous... bel été à toutes et à tous. Je vous dis, bye ❤︎."


Léo, le toucan.

jeudi 9 juin 2016

"Un petit avant-goût sur le travail en cours !..."
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! A la dollhouse, Martine-Alison s'active lorsque Dame Nature ne l'appelle pas pour aller la contempler !... Difficile de résister !!
Aujourd'hui, je suis autorisé à vous dévoiler une infime partie de son oeuvre en cours. Comment me trouvez-vous ?

C'est bien une aventure que notre artiste vit avec cette peinture.
Je peux vous avouer qu'elle a tremblé comme un saule. Elle s'est battue contre cette crainte de l'étranger qu'est le travail des reflets.
Avec eux, un vertige de l'illimité se présentait à elle. Elle est restée sans cesse en confidence avec son instinct. Elle est parvenue à lui arracher quelques aveux...
D'un trait et d'une touche, elle a dû aller au gré d'un mystérieux destin... Quelle souffrance !!

A présent, son oeuvre avance vers son achèvement, Martine-Alison a repris la barre. Avec son pinceau, elle se laisse aller aux caprices de l'aventureuse poésie. Elle se sent bien...
Très bientôt, je vous ferai découvrir cette dernière peinture...
La campagne est si belle en ce moment, allons faire un tour, allons respirer cette belle nature !
J'ai trouvé le lieu enchanteur et tellement bucolique...







Après ce bon bol d'air, comment de pas céder à la tentation ?...
Je vous abandonne sur une note gourmande... Je vous dis, bye ❤︎."

Léo, le toucan.

jeudi 26 mai 2016

"Pas encore de titre..."
croquis sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Comme je vous l'avais promis dans mon billet précédent, je vous montre le dernier croquis que Martine-Alison a achevé.
Il n'a pas encore de titre mais il révèle l'atmosphère de Port-Grimaud, où notre artiste a vécu de longues années.
Connaissez-vous Port-Grimaud ?

Je vous avais fait découvrir la ville de Bruges surnommée la petite Venise du nord. 
Aujourd'hui, avec la citée lacustre de Port-Grimaud, voici la petite Venise provençale ! Ses façades colorées et ses tuiles romaines ajoutent beaucoup de charme à ce lieu...

C'est l'architecte François Spoerry qui entreprit la création de ce qui allait devenir Port-Grimaud, qui se situe dans une baie naturelle, à l'ouest de Saint-Tropez sur la Côte d'Azur.
Vous pénétrez dans Port-Grimaud par des portes fortifiées et de nombreux ponts de style vénitien relient les îlots entre eux.

Pour Martine-Alison c'est un petit paradis où elle a coulé des jours heureux... 
Je suis certain qu'elle va faire chanter la vie, la rendre encore plus fertile avec ses couleurs et céder toute la place à l'évasion...

Laissons Martine-Alison sur le seuil de sa toile où elle se tient... Laissons-la peindre et s'émerveiller...


Je vous invite à une petite promenade dans la campagne... Allez "zou", on y va !... 
Eprenons-nous de la beauté de la nature !



Si vous êtes attentifs, vous pourrez apercevoir des orchidées sauvages...




"... Une autre orchidée sauvage..."


"... Ivresse intime que celle du parfum du lilas..."

Fermez les yeux et savourez les délicats parfums de la nature !... La douceur de vivre n'est-elle pas simplement ça !... Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan

jeudi 12 mai 2016

"A la recherche du fruit défendu"
huile sur toile - 20 x 20 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Je ne sais pas si je suis attendu !... Je vous ai tellement délaissés. 
Je reviens ! Je reviens un petit peu...
Pardonnez-moi ! 
Il est vrai que je prends beaucoup de temps à savourer les jours et à m'émerveiller de la beauté de la nature.

Aujourd'hui, je vous dévoile "A la recherche du fruit défendu", la dernière peinture que Martine-Alison a achevée.

Ce petit bout de femme, juchée sur son escabeau, nous en fait voir de toutes les couleurs ! 
Moi aussi, Léo le toucan, je suis à l'aise perché sur ma branche, n'est-ce pas ?...

Je me trouve à la dollhouse et Martine-Alison vient de mettre un point final à son prochain croquis. Promis, je vous le ferai découvrir sans trop tarder...


En vous révélant que sa grande soeur est Venise, emboîtons l'aile ou le pas pour la Belgique !
Je vous propose une chouette petite virée à Bruges bien sûr, vous aviez deviné !

Le centre ville est fermé aux véhicules ainsi, vous à pied et moi à tire-d'aile, nous allons pouvoir nous perdre dans ses ruelles et admirer de belles surprises.

"... Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, Bruges est un bel exemple de centre ville médiéval..."



"... Le Béginage Princier de la Vigne est occupé maintenant par des religieuses bénédictines..."

"... Le lac de l'amour..."

"... Mes copains les canards se dorent au soleil..."


"... La famille poule d'eau s'agrandit !..."


"... Après une longue promenade au bord des canaux, la grande place de Bruges..."

Tous les attraits de Bruges ne doivent pas nous faire oublier de déguster le chocolat !

"... Un grand choix de chocolats, aussi originaux que délicieux !..."

Entourés de ceux que vous aimez, je vous souhaite du bonheur sans compter... Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 21 avril 2016

"La fille du meunier de Paillas a les cheveux blonds comme les blés"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! La vie est sur la toile et je suis très heureux aujourd'hui de vous présenter "la fille du meunier de Paillas a les cheveux blonds comme les blés."

Vous pourriez me demander combien de temps passe Martine-Alison pour réaliser une toile... Ce à quoi je ne peux pas vraiment répondre.
Une peinture ne se résume pas seulement à l'acte de peindre. 
Notre artiste a besoin de prendre des temps de pause, de contemplation... Elle est comme un voyageur ébloui en perpétuel étonnement. 
L'évolution de sa peinture est toujours naturelle et lente.

Je suis certain que vous m'avez repéré tout près du chêne-liège ! Moi, Léo le toucan je porte un petit bonnet de meunier. 
Je reste à l'écart de ce beau matou qui accompagne la belle meunière. Je ne voudrais pas me faire croquer !

Comme je suis un véritable moulin à parole, je vais vous révéler qu'il existait jadis cinq moulins sur la colline qui domine le village de Ramatuelle. Seul celui-ci fut reconstruit.

Les senteurs des lauriers-sauce, des châtaigniers et des chênes-lièges vous conduisent au moulin de Paillas. Une somptueuse promenade que je vous invite à faire un jour...

Cet été, vous pourrez rencontrer Martine-Alison à Ramatuelle où ses oeuvres seront exposées en la Galerie des Cigales.

"... Un petit pas à pas du travail de Martine-Alison..."

✺ ♡ ✺

Laissez-vous tenter par une petite virée printanière !... Depuis quelques temps maintenant, s'épanouissent toutes sortes de fleurs. Dame Nature nous épate chaque jour.

"... Les feuilles et les fleurs des pulmonaires sont comestibles..."


"... En dehors des orties, l'herbe se pique de fleurs..."




Je vous invite à abuser du présent et à écouter le silence... Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.