"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 11 novembre 2010


"Brune caucasienne au violon"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! J'aurais pu vous soumettre le travail en cours de Martine-Alison... mais ce sera pour une fois prochaine.
Ces dernier jours, dans la région Stéphanoise (de la ville de Saint-Etienne!) et aussi ailleurs en France, le vent souffle, souffle fort...
Lorsque notre artiste était enfant, elle avait été touchée par un poème d'Emile Verhaeren, Le vent. Le connaissez-vous ? Si vous souhaitez le lire, vous trouverez à la fin de ma publication un extrait de cette poésie.

Nous sommes en novembre, et les dernières feuilles, le plus souvent très jaunies, se cramponnent désespérément aux branches.
Se sentant toutes condamnées, elles ont décidé de porter une robe couleur or pour mourir dans une danse noyée dans un titanesque océan de son, orchestrée par Dame Automne pour accueillir Dame Hiver.
Toute la nature devient alors ébouriffée et sauvage...

Cette période de l'année, n'est pas celle qui enchante Martine-Alison. La rupture avec les longues journées d'été et la nature en fête l'attriste un peu... Mais promis, je vais lui dire que le printemps reviendra et que le beurre refondra !...

Pour illustrer, mais de façon plus douce, cette fin d'automne, j'ai retenu "Brune caucasienne au violon". C'est une peinture plus ancienne et qui fait partie d'une grande série que possède une des fidèles clientes de Martine-Alison.
Je m'aperçois à l'instant, que c'est la toute première toile que je vous montre de toute sa "collection" ! Plus tard, je vous en dévoilerai d'autres...

Très sagement, je m'en retourne à la dollhouse, au chaud, près de Martine-Alison qui croyez-moi, peint sereinement accompagnée d'une musique douce. Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.
Le vent

Sur la bruyère longue infiniment,
Voici le vent cornant novembre
Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent
Qui se déchire et se démembre,
En souffles lourds battant les bourgs.
Voici le vent,
Le vent sauvage de novembre.
Le vent rafle, le long de l'eau,
Les feuilles mortes des bouleaux,
Le vent sauvage de novembre;
Le vent mord, dans les branches,
Des nids d'oiseaux.
Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent hurlant,
Voici le vent cornant novembre.

Emile Verhaeren


27 commentaires:

  1. What a beautiful and haunting poem. Now wonder you have remembered it since your childhood. Your beautiful painting is a much softer version of autumn. I like it very much.

    RépondreSupprimer
  2. les peintures plus récentes d'avantage de détails..mais le chapeau est très actuel! biz

    RépondreSupprimer
  3. Oh you make me cold just reading this poem! I hope you're staying warm inside your dollhouse so your fingers can continue to create these lovely paintings! Bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Novembre est un mois de tristesse..Je suis d'accord.. mais votre toile inspire des plaisirs dand le futur..Ils reviennet ..n'est-ce-pas?

    RépondreSupprimer
  5. Gorgeous work..this is wonderfully beautiful! Inspiring as always! You are a shining star ..and your art is colorful poetry!
    Victoria~

    RépondreSupprimer
  6. Look at how you worked all those complimentary purples and yellows! My daughter plays viola. I'll have to show her this painting. She'll just love it!

    RépondreSupprimer
  7. Another great piece.You are so romantic.
    Sorry but I can read but cannot understand the poem. What did I miss?
    XO, Irit

    RépondreSupprimer
  8. Martine, vos peintures sont comme toujours enchanteur. Je m'émerveille devant votre imagination et votre capacité à intégrer dans autant d'éléments. . . il ya tellement de choses à découvrir dans votre travail! Je me demande souvent comment vous venez de choisir vos sujets: un tigre et un arbre portant les poires en Novembre, par exemple. Vous nous fournissez beaucoup à réfléchir. . . la poésie visuelle.

    RépondreSupprimer
  9. Lorraine a fait un magnifique commentaire que puis-je ajouter ?
    Continue à nous surprendre et à nous enchanter à la fois !
    Merci de cette douce poésie.
    à bientôt.

    RépondreSupprimer
  10. Martine, thanks for your kind comment on my work in progress. Summer is my favorite too, but your beautiful painting about Fall is a beckoning inspiration!

    RépondreSupprimer
  11. Wonderful Martine! This painting along with the poem describes the season well. Take care and keep warm!

    RépondreSupprimer
  12. Hola Martine, este cuadro es diferente a otros que nos has enseñado. El niño tiene una expresión triste, se nota que añoras el verano.
    Un poema realmente hermoso, gracias por compartirlo.
    Un abrazo y hasta pronto

    RépondreSupprimer
  13. Hi martine alison, J'aime la Dame de l'Hiver, avec son violon (mon instrument préféré). Cet article a été pleine de poésie, partout!
    La poésie de Emile Verhaeven est absolument magnifique: le vent d'automne est venu et les feuilles jaunes. Nature repose. Jusqu'à l'année prochaine, bon été! : D
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  14. C'est très agréable de suivre l'évolution de tes personnages. Cette violoniste a déjà beaucoup de cachet. Ton poème est plein de nostalgie. J'aime bien l'automne malgré tout, à cause des couleurs et des odeurs. Je te souhaite de beaux moments de création dans ton atelier douillet. Helen xx

    RépondreSupprimer
  15. Like the painting and it’s connection to the last leaves.. The music of the violin when played shrill can double for the wind, so well expressed in the poem. Thank you for the image and the music here.

    RépondreSupprimer
  16. Hey Martine that poem brings shivers, just as it should. Autumn is not my favourite time of year either, it reminds me of dieing - not that I can remember dieing. Not yet anyway.

    On the other hand your painting is beautiful. It is also inspiring and the composition is something that will influence a later work of mine. It will be a totally different subject, but owe its genesis to you.

    So thankyou!

    RépondreSupprimer
  17. I love Autumn. I love the colors and the blustery wind but it portends something I do not like, winter. The poems is lovely and the painting captures a gay side of Autumn with the bright life affirming colors. Look at that color of her coat!

    Martine, you paint fabric so well. I envy that. That fluid, natural brushstroke that captures natural creases...

    Thank you for your kind comments Martine. I treasure your visits and your friendship. I miss you already but I want you to know that I hope my leave won't be long. I am dedicating my time to helping my son go through a difficult time. I just need to be able to concentrate. I still would love to visit you even though I am not posting. Have a great day and enjoy the toc-toc sounds of the acorns hitting your roof. Tsup! Tsup!!!

    RépondreSupprimer
  18. You have spoken the words of my heart, Martine-Alison. I do not like winter or fall very much. I am a spring-time and summer girl! I am wrapped in a sweater and scarf right now, blogging in my kitchen!

    I love the woman and violin. My son, Matt, played the viola and now plays the upright bass, so stringed instruments hold a place in my heart.

    Thank you so much for your frequent visits to my blog and your kind remarks. My husband and son, who have both studied French, translate them for me!

    RépondreSupprimer
  19. Poem For Martine

    lovely wind
    blowing Martine's hair
    moving the paintbrush with soft-bright sound

    and the names of colors
    cerulean, aubergine, magenta...
    Martine is a beautiful shade of blue

    RépondreSupprimer
  20. votre êtes attentive à la nature,vous savez l'écouter et la comprendre, vos peintures reflètent cette sensibilité, merci pour les jolis mots à propos du Martin pêcheur. bises.cath

    RépondreSupprimer
  21. Olá, é sempre agradável passar pelo seu blog. A pintura que nos oferece reflecte uma forte energia, captando a natureza e construindo universos especiais. Gosto!

    RépondreSupprimer
  22. fabulous painting --I enjoy looking at it!

    RépondreSupprimer
  23. je viens de lire dans le blog Fer Creaciones:
    "Oda al Aire" de Pablo Neruda.Aujourdhui je pense qu´il faut faire attention au vent!Bisous Martine Allison

    RépondreSupprimer
  24. I don't think I can add anything different that hasn't already been said. Your work is just lovely!!

    RépondreSupprimer
  25. En Catalogne, le vent sauvage Novembre, (... et qui vient de France...), est appelé "Tramontana: vent du nord", j'aime regarder les arbres se tordent, est sauvage, l'air devient tellement sans tache, et vos tableaux: une bouffée d'air frais cool.
    ... Salutations de l'Espagne.

    RépondreSupprimer
  26. Wonderful painting Martine,the colours and details you get are incredible. Lovely subject.

    RépondreSupprimer