"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 6 janvier 2011

"Parfum antillais"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Beaucoup d'entre vous ont pris des résolutions ou se sont donnés des objectifs pour cette année 2011. En ce qui concerne Martine-Alison, son désir est de continuer à apprendre de ses erreurs pour grandir encore artistiquement... Il lui faut juste regarder devant et avancer.
C'est peut-être surprenant, mais pour elle, ce n'est pas le premier janvier qu'elle remet les compteurs à zéro, mais en septembre.
Toutefois, en ce début d'année, je dirai que Martine-Alison formulerait que le bilan de cette année 2010 lui facilite l'acceptation d'une certaine réalité : on peut toujours faire mieux.

"Parfum antillais" sera le tableau que je vais vous montrer pour commencer l'année.
L'hiver perdure, il fait froid et notre artiste rêve de soleil... Le titre de cette peinture sonne parfaitement bien le soleil et la chaleur.

Martine-Alison a peint cette toile il y a quelques années. L'ensemble de ses petites femmes ont les yeux clairs, sauf une, celle-ci...

"Parfum antillais" fut vendu par téléphone ainsi que "Jungle song", que je vous présenterai une autre fois.
Ce client particulier souhaitait faire une surprise à son épouse en lui offrant pour son anniversaire ces deux tableaux.
Le couple était venu visiter l'exposition de Martine-Alison à Gassin. Elle ne l'avait pas remarqué. Le monsieur avait noté discrètement les coordonnées de notre artiste et le lendemain, il lui téléphonait pour lui faire part de sa décision d'acquérir les deux peintures qui plaisaient énormément à sa femme.

"Parfum antillais" et "Jungle song" avaient trouvé des parents adoptifs en l'espace d'un instant...
Aucun de mes congénères est représenté sur cette toile, seulement cet animal à plumes, que je nommerai oiseau. Un oiseau étrange, aux couleurs fantastiques...

Choupette et moi revenons très vite. A la dollhouse, Martine-Alison aura bientôt achevé sa "toile sans nom" et nous aurons la joie de vous la dévoiler.

Même si vous êtes pressés, je vous souhaite de savourer lentement votre journée... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.