"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

mardi 19 avril 2011

"Calypso au lamparo"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Quel bonheur pour Martine-Alison ! Elle savoure chaque jour davantage la présence de son petit-fils... Elle n'a pas beaucoup travaillé depuis son arrivée à Plouescat, aussi aujourd'hui il est plus judicieux que je vous présente une toile un peu plus ancienne, car son travail en cours n'a guère progressé !
Je pense qu'avec "Calypso au lamparo" le lien avec l'océan et la Bretagne est parfait. Actuellement cette toile se trouve à la Blue Heron Gallery à Cape Cod. La photo n'est pas très fidèle à l'original. On ne peut pas apercevoir le contraste dans les mèches de la chevelure de la petite femme... et les nuances de couleurs sont beaucoup moins éclatantes.
Qu'attend-elle ou qui attend-elle à votre avis ?... Peut-être le retour du pêcheur...
Dans le même esprit, notre artiste avait peint le "Retour de pêche".

Pour ceux qui connaissent la Bretagne, vous n'êtes pas sans savoir que les paysages sont magnifiques.
Ces derniers jours, Martine-Alison a sillonné en long, en large et en travers cette belle région.
Des remparts de Concarneau à Larmor, elle a passé aussi un superbe après-midi à Pont-Aven qui est la cité des peintres d'hier et d'aujourd'hui. Sont passés par là, entre autres : Van Gogh, Emile Bernard, Paul Sérusier, Paul Gauguin...
Cette petite ville est connue aussi pour ses moulins.
Bien évidemment, notre artiste ne pouvait pas éviter Quimper. Cette année, une grande exposition de peinture est présentée en son musée. De Turner à Monet on peut venir y découvrir les paysages bretons peints au XIXe siècle.

Le plus difficile pour moi maintenant est de faire un choix, pour vous, parmi les nombreuses photos qu'a prises Martine-Alison durant son périple...

Descendant des montagnes noires, l'Aven voit sa course ralentit par d'énormes blocs de granit formant des barrages naturels. de part et d'autre de la rivière, des moulins profitent de ces torrents pour faire tourner leurs roues. "Pont-Aven, ville de renom, 14 moulins, 15 maisons" insistent sur la taille de la ville et sur sa spécificité agricole. En plus des ouvrages de pierres, le spectacle des oies et des lavandières sur les berges ou les îlots a séduit de nombreux artistes.
Paul Gauguin peint "les lavandières à Pont-Aven" en 1886, c'est l'une des 14 toiles peintes durant ce premier séjour. Le moulin représenté ici est le moulin Ty Meur, ou moulin St Guénolé du nom de la colline qui le domine. Il comprenait 3 meules actionnés par 3 roues. Dernier moulin sur la rive gauche et avant-dernier des 14 moulins de la ville, il subissait l'effet de la marée ce qui réduisait son temps de mouture. La proximité du port est évoquée en arrière-plan du tableau par un bateau sous voiles à quai.
La configuration actuelle des lieux, hormis les constructions sur la rive droite (rue du port), correspond aux lieux de l'époque même si Gauguin a élargi le lit de la rivière.

"... Pont-Aven..."

"... Pont-Aven... vers le moulin Ty Meur..."

"... Martine-Alison, sur un bloc de granit des chaos de Pont-Aven..."

"... Concarneau...entrée de la citadelle..."

"... La magnifique cathédrale Saint Corentin de Quimper... le haut et le bas!! (notre artiste n'avait pas suffisamment de recul pour la photographier entière!)..."


"... Promenade à Plouescat avec Nathan..."

J'espère vous retrouver très rapidement... Je m'envole rejoindre Martine-Alison et vous prie encore d'être patients... elle reviendra très vite vous visiter... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.