"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 20 octobre 2011

"Tête-à-tête"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour !  J'ai manqué à mon devoir cette semaine dernière en ne publiant rien !... J'ai accompagné Martine-Alison dans son escapade... Nous avons pratiqué l'art d'être bien et le temps a passé si vite... Je suis un peu désolé de vous avoir délaissés, mais il est bon de se donner le droit d'avoir des bons moments !

Après vous avoir montré certaines étapes de réalisation de la dernière peinture de Martine-Alison, aujourd'hui, je peux vous présenter l'achèvement de celle-ci. Elle l'avait intitulée au départ "A chacun son chapeau".
Vous aurez deviné pourquoi, sans doute... Puis finalement, ce fut "Tête-à-tête".
En toute franchise, comment me trouvez-vous ? Votre tolérance est telle, que vous me voyez beau, n'est-ce pas ?...

Je vous rassure, notre artiste n'a pas retiré un seul poil à cette gentille biquette pour peindre cette toile!
Dans la peinture chinoise on utilise des pinceaux à poils de chèvre pour peindre des grandes surfaces ou faire des dégradés de couleurs. Mais comme je vous en avais parlé autrefois, Martine-Alison emploie des pinceaux
de martre. Je n'ai pas la prétention de vous dire quel pinceau acheter, cependant c'est un accessoire qui conditionne grandement le résultat final de votre travail.
Dans le temps, les pinceaux en martre étaient fabriqués exclusivement à partir des poils de la queue de cet animal.
Aujourd'hui, on a énormément de difficultés à trouver ce genre de pinceaux. Ils sont très chers. Aussi on utilise les poils des autres parties du corps pour les confectionner.

Heureusement que je suis un toucan et non pas une bécasse des bois, autrement les plumes de mes ailes serviraient à la création de certaines peintures ou comme au Moyen Âge à la réalisation des enluminures !

Je m'envole maintenant pour rejoindre notre artiste à la dollhouse. Elle vient de placer une toile blanche sur le chevalet...
Je vous souhaite de recevoir un pinceau magique capable de donner vie à chacun de vos dessins. Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.