"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 30 mai 2013

"Effeuillée d'héliotropes"
huile sur toile - 81 x 81 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Quelle longue absence ! Ne dit-on pas : "En mai, fais ce qu'il te plait !" ?...
Cependant c'est un vrai petit bonheur que de vous retrouver. Vous m'avez beaucoup manqué et j'ai souvent pensé à vous. Un grand merci à tous pour vos gentils petits mots. C'est vraiment touchant de constater à chaque fois votre fidélité.

J'ai beaucoup de choses à vous raconter et en ce moment Martine-Alison a aussi beaucoup de choses à faire ! Elle aimerait pouvoir se dédoubler pour tout gérer.
Comme elle voit toujours tout en couleurs et qu'elle a dans le coeur un pinceau, elle a décidé de donner un coup de jeunesse à sa dollhouse avant de retourner devant son chevalet... Pour une fois, elle ne va pas peindre pour le plaisir ! 

Pendant que je laisse Martine-Alison peinturlurer tranquillement sa dollhouse, je vous dévoile aujourd'hui une autre de ses toiles plus ancienne, "Effeuillée d'héliotropes". 
La photo que je vous montre n'est pas très bonne. C'est le scanner d'une vieille photo argentique. Aussi pardon, pour le mauvais rendu des teintes !

Les fleurs apportent du bonheur et de la couleur. 
Quand elles se mettent à parler, elles nous racontent des histoires d'amour. Elles sont de gracieuses messagères.
Aujourd'hui, je serai le messager qui va vous faire découvrir les oeuvres de Roger Akesson.

Martine-Alison a dégoté un jour le travail de Roger Akesson et elle est tombée en amour pour ses peintures.
Allez jeter un coup d'oeil en cliquant : ici !

On ne peut pas rester insensible à son style. Il nous enchante. Chacune de ses toiles nous offre une lumière délicate où les couleurs swinguent et se conjuguent dans des danses torrides et sensuelles.
Avec toute sa personnalité, je suis certain qu'il serait capable de me peindre moi, Léo !... Je sens déjà croître ma joie et mon étonnement ! Calme-toi Léo !...

Notre artiste ne s'est pas contentée d'admirer les oeuvres de Roger Akesson, elle a acquis deux de ses peintures, dont une d'un iris.

"... L'iris interprété par Roger Akesson..."

Cette fleur a cependant une petite histoire... Martine-Alison lui avait envoyé quelques photos de ses iris qui fleurissaient devant sa dollhouse.

"... L'iris de la dollhouse de Martine-Alison qui a servi de modèle à Roger Akesson..."

Roger Akesson en fait voir de toutes les couleurs à notre artiste avec son iris ! Il n'est pas aisé du tout de le prendre en photo parmi les siens !...



"... L'iris de Roger Akesson flirtant avec ses copines !..."

Je vous emmène faire un petit tour ci-dessous avec des petits bouts en peinture des iris de Martine-Alison associés à ses photos.

"... Secrets de fleurs... Le long des chemins et des peintures de Martine-Alison se mêlent les iris..."

Comme je vous le disais, j'ai beaucoup de choses à vous raconter... et à vous confier en images. Accordez-moi juste un peu de temps ! Mais pour vous faire patienter et pour rester sur un note fleurie, je vous offre un petit aperçu de notre dernier périple.

"... Rochefort-en-Terre, situé à l'est de Vannes, dominant la vallée du Gueuzon..."

"... C'est la pierre qui l'emporte dans cette cité bretonne avec de beaux bâtiments de style gothique..."

C'est tout pour aujourd'hui !... Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine...


D'un coup d'ailes, je m'envole vers la dollhouse qui a repris des couleurs ! Je vais tout de même faire attention à la peinture fraîche !... Si ça vous dit, faites comme Martine-Alison, mettez du soleil partout dans votre vie ! Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

jeudi 2 mai 2013

"Oiseaux de paradis à Saint-Tropez"
croquis sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! J'ai vraiment attendu avant de vous dévoiler le dernier croquis de Martine-Alison. Sur la photo quelques éléments sont manquants... Vous devrez patienter pour les découvrir... 

Martine-Alison a besoin de s'isoler dans sa dollhouse qui est son atelier, sa bulle, son refuge destiné à émanciper son dessin...

C'est devant ce croquis que notre artiste a travaillé avec toutes les questions, les hésitations, les fulgurances... Toute sa tête était dans ses rêves... Elle était heureuse de dessiner jusqu'à épuisement et douleur...

Elle a commencé à créer sa petite "mademoiselle". Ensuite, avec sa sensibilité, elle a voulu raconter une histoire avec.  Elle a essayé d'exprimer dans son langage son histoire. 
Elle a mis en scène, elle a joué de toutes ses perceptions, comme un pianiste développe ses gammes.
Elle a dessiné, encore et encore de manière détaillée. Elle ne savait pas où elle allait, elle se laissait guider par l'intuition...

Maintenant, tout va se dire encore plus en peinture... A la dollhouse, Martine-Alison peint silencieusement et tranquillement par petites touches successives, posées de manière légère sur la toile. 
L'agencement des couleurs apporte un rythme tonique au paysage. Elle utilise une palette éclatante pour exprimer le sud de la France mêlé à son imaginaire.
Chut !!... Ne la dérangeons pas !...

Aidée par le soleil, Martine-Alison aime aller chiner le dimanche matin. De sa dernière visite, je vais vous proposer aujourd'hui quelques photos... 


"... La ronde des paniers, des vases, et des fers blancs..."


"... De quoi tourner comme une toupie !..."

"... J'ai repéré "une suite" pour mes amis emplumés !..."

"... Cocottes en tous genres sont présentes !..."

"... On trouve toutes sortes de petits trésors..."
Le mois de mai est arrivé...
Les clochettes blanches du muguet du jardin de notre artiste n'ont pas encore sonné. Cette année, il est en retard. 
Il symbolise le bonheur et la joie... Je vous envoie donc à tous un brin de muguet virtuel.

Le mois de mai donne des ailes à notre artiste...
Pendant quelques jours, je vais l'accompagner dans un premier temps en Bretagne, puis nous nous envolerons pour Lisbonne. Je voulais vous prévenir que je serai absent. Je vous prie d'avance de m'excuser, mais je reviendrai très vite.
Ne m'oubliez pas ! Pour patienter, je vous invite à aller vous promener dans mes anciens billets... et sachez qu'un petit mot de vous me fait toujours plaisir.
Je vous dis, bye et à très bientôt !"
Léo, le toucan.