"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 7 mars 2013

"Barbara"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Le froid et la neige ont été les responsables des prémices de la peinture d'un croquis ! Martine-Alison s'est trouvée pour un long weekend, éloignée de la dollhouse. Elle avait emporté avec elle sa palette et ses pinceaux pour achever "Olwen de la forêt aux paons en Normandie".

L'été dernier, elle avait laissé sa grande toile "Et comme chaque jour je t'aime davantage..." en suspend, là où elle allait passer son weekend...
Ce fut une bonne chose, car notre artiste a dû prolonger son séjour à cause de la neige ! 
N'ayant pas de toile vierge sous la main, ce fut parfait !... Il ne lui restait plus qu'à débuter la peinture de ce grand format. 

Je vais vous confier qu'il n'avait pas été facile pour elle de reprendre l'histoire de ce dessin... Temporairement, elle était partie pour vivre une belle aventure ! 
Les mariés peuvent lui faire confiance, elle fera en sorte que cette peinture soit réussie !...
Cette toile endosse toute une famille endimanchée pour un mariage en plein air où peu à peu naîtront les couleurs des drapés...
Elle sera interrompue, car notre artiste veut travailler parallèlement sur ses formats 50 x 50 cm. 
Toutefois ne dit-on pas que plus on vit avec, plus on s'attache et plus l'amour grandit ?...

Pardonnez-moi de ne pas vous montrer son évolution, Martine-Alison tient à la garder encore secrète...

Aujourd'hui, je vous propose "Barbara". Le 18 mars 2010, notre artiste prenait la plume pour vous donner son sentiment sur son travail plus ancien... Cliquez : ici pour aller lire.
"Barbara" fait partie de ses petites femmes peintes il y a maintenant quelques années... Qu'en pensez-vous ?...

Allez  hop ! Maintenant je vous mets tous dans mes valises et nous repartons au Sénégal en images...

Avant de quitter le sud du Sénégal, Martine-Alison avait passé une très agréable soirée sénégalaise Rimbi rimbi, sur des rythmes endiablés au bord de la plage de la Somone.




La fête est terminée... Nous repartons, direction la réserve du Djoudj située au nord du Sénégal à la frontière de la Mauritanie. Elle est le paradis de mes confrères, les oiseaux migrateurs. Nous l'avons visitée en pirogue. 

Martine-Alison avait inséré une nouvelle carte mémoire dans son appareil photo... mais au moment de prendre les photos, Grrr !!... elle s'aperçut qu'elle ne fonctionnait pas ! 
Je vous offre cependant quelques images...

"... L'hôte de marque pendant notre promenade était essentiellement le pélican blanc... Ils se rassemblent sur une île pour nicher..."

Les cormorans se déclinent en plusieurs espèces dont notamment l'étonnant anhinga d'Afrique dit "oiseau serpent". Il se déplace le corps entièrement immergé dans l'eau en laissant dépasser son cou effilé emmanché d'un long bec pointu. Ses mouvements lui donnent l'attitude d'un serpent charmé par un joueur de flûte...

Mes amis emplumés s'exhibent partout au sommet des arbres. Au-dessus des hautes herbes, on peut remarquer le dos des phacochères. Dans les roseaux, les crocodiles eux, essaient de se camoufler. Moi, Léo, je faisais attention à ne pas devenir leur déjeuner !...

Malheureusement, à cette époque de l'année, Martine-Alison n'a pas pu admirer les fleurs des nénuphars qui tapissent abondamment la surface de l'eau.

Après une telle balade, une bonne collation s'impose... Jean, notre chauffeur nous avait entraînés dans une petite gargote sénégalaise.

"... Le fameux plat national, le thiéboudienne..."

Prochaine étape : Saint-Louis... où là, je vous dévoilerai une grande surprise artistique !... 

Pour terminer ma publication de ce jour, je vous offre le portrait du varan qui inquiétait notre artiste chaque fois qu'elle ouvrait la porte de la maison !... Il aimait prendre le frais dans le jardin.

"... Monsieur le Varan !..."
Et puis...

"... Quelques fleurs pour signifier à toutes les grand-mères qu'elles ne sont pas oubliées..."

"... Le petit mot de la part de Nathan, le petit-fils de Martine-Alison, joint à un superbe bouquet de fleurs..."
("Mamie, j'avais beaucoup de choses à faire ce matin. Me réveiller, appeler maman, boire mon biberon, ranger mon doudou... Mais le plus important à faire ce matin : souhaiter une joyeuse fête à ma mamie... Nathan.")

Avec un peu de retard, puisque c'était le dimanche 3 mars, je voudrais souhaiter une joyeuse fête à toutes les grand-mères. Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.