"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 27 mars 2014

"Pas encore de titre..."
croquis sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! J'ai d'autres petites aquarelles à vous montrer... mais aujourd'hui je vais vous dévoiler le croquis de la prochaine peinture de Martine-Alison, inspirée et séduite par la douceur de Maurice qui a imprégné son âme.

Parmi toutes les beautés que nous offre l'Île Maurice, celle qui drape les femmes hindoues est un émerveillement. Ce vêtement qu'est le sari est un habit sensuel et séduisant qui embellit les femmes.
C'est avec bonheur que notre artiste a dessiné cette jeune femme hindoue qui sera parée de couleurs.
Les divinités indiennes veillent avec ce petit temple qu'on peut apercevoir sur son croquis...

Je vous propose de reprendre la route pour l'Île Maurice en images...
Notre artiste avait été charmée par la présence des nombreux temples. A Maurice, temples, mosquées et églises se côtoient.

"... Le temple de Goodlands..."

"... Le temple de Grand Bassin ou Lac Sacré se reflète dans l'eau..."

"... Le temple de Souillac..."

"... Le temple hindou à Grand Baie... voisin de la maison où nous séjournions..."

"... La mosquée Ronak-Ul-Islam à Grand Baie se trouve juste en face de l'église de la Salette..."

"... L'église Saint-Michel à Grand Gaube..."

"... Saint James Cathedral à Port Louis..."

"... Notre Dame de Fatima à la Rivière Noire..."

"... L'église de Sainte-Croix au nord de Port Louis..."

Le petit village de pêcheurs de Cap Malheureux est empreint de sérénité. Le dimanche matin, il s'anime le temps de la messe.

"...La charmante église de Cap Malheureux face au lagon et au rocher du Coin de Mire... Elle est dédiée à Notre-Dame-Auxiliatrice..."

"... La petite église au toit de bardeaux rouge vibre d'une foie profonde au son de gospels... Ce jour-là le prêtre avait béni les bateaux..."

"... Cette petite fille assise devant Martine-Alison avait été adorable durant l'office..." 

"... Mon copain aussi voulait assister à la messe mais il a préféré écouter les chants... les pattes dans l'eau !..."

"... Au bord de l'eau on découvre des petits temples et des petits édifices religieux..."

Le mariage hindou fait partie des moments magiques à vivre à Maurice.
Il est célébré durant 4 jours.
- Le vendredi, la famille proche se retrouve chez les parents des futurs mariés pour les prières.
- Le samedi on célèbre la cérémonie du Safran dans la famille du garçon et la même chose dans celle de la jeune fille.
Durant la célébration, les invités partagent les 7 carry végétariens servis sur des feuilles de bananier.
- Le dimanche, les deux futures époux sont réunis pour célébrer le mariage. Après la cérémonie, la jeune épouse partira vivre dans la famille de son époux.
- Le lendemain c'est un jour de fête et de divertissement.

Martine-Alison avait été conviée à la cérémonie du safran dans la famille du fiancé.

"... Les femmes viennent purifier le futur marié avec du safran dilué dans de l'eau..."

"... Le carry végétarien est distribué sur des feuilles de papier qui symbolisent la feuille de bananier. Chacun viendra et repartira..."

"... Lors de la cérémonie du safran, les femmes chantent tour à tour... Martine-Alison avait trouvé très mignonne cette fillette... Plus bas, sa main peinte de mystérieuses volutes et cercles..."

"... Les enfants viennent se faire bénir en mangeant du riz blanc au lait... Les femmes tapotent et barbouillent le corps du fiancé avec un petit bouquet de vétivers trempé dans du safran..."

Le rose évoque la douceur, la délicatesse et la tendresse. Je vous envoie cette belle fleur d'hibiscus pour vous exprimer toute mon amitié et mon affection. Je vous dis, bye."

"... Vous avez le droit de rêver !..."

Léo, le toucan.

jeudi 20 mars 2014

"Framboisine"
aquarelle - 20 x 20 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)


"Bonjour ! Martine-Alison avait apporté en plus de ses huiles un peu d'aquarelle à l'Île Maurice...
Aujourd'hui, je ne peux pas résister au plaisir de vous faire découvrir "Framboisine" qui est l'une des petites aquarelles qu'elle s'était risquée de peindre durant notre séjour.

"... Le plus difficile commence..."

L'aquarelle se prête au hasard et se donne un peu à notre artiste qui en savoure alors le résultat !
Elle n'y connait pas grand chose de sa technique. Elle ose seulement et essaie d'en tirer le meilleur résultat !
Alors je vous prierai d'être indulgent !... 
Sur le papier les couleurs frissonnaient, légères, délicates... et devenaient heureuses ! N'est-ce pas le plus important ?...

Comme promis dans mon précédent billet, envolons-nous pour l'Île Maurice !
Vous avez votre panier ?...  Pour vous ce sera à pied et moi dans les airs que nous allons faire le marché à Goodlands qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Grand Baie. 
Puis nous irons sur celui de Port Louis et de Curepipe.
Nous allons nous fondre dans la population mauricienne et découvrir des ingrédients exquis et délicieux.
Les fruits et les légumes sont tous aussi beaux les uns que les autres.

"... A Goodlands, Martine-Alison a acheté aussi du manioc, délicieux en purée !... Un légume sans gluten, idéal pour elle qui est allergique..."

Sur le marché de Port Louis on peut admirer des étals laissant évaporer des parfums exaltants et épicés.

"... Les aubergines ou bringelles et les engives à droite..."


"... Les tomates appelées pommes d'amour..."

"... Hum ! des mangues sublimes..."


"... Les pipengailles..."

"... Les petits piments savoureux et les brèdes se mèlent aux oignons..."

"... Les longapans ont un petit peu le goût des litchis..."

Sur les hauts plateaux centraux de l'île, nous voici à Curepipe. Les stands du marché débordent de produits fraîchement cueillis dans les champs avoisinants.

"... Le marché de Curepipe est très agréable et sympathique..."

Après ce petit aperçu des saveurs des marchés de l'Île Maurice, je vous propose une petite promenade, direction le Château De Labourdonnais à Mapou situé dans le nord de l'île.

"... Une bonne marche à travers les champs de canne à sucre et nous découvrirons bientôt le jardin magnifique De Labourdonnais..." 

"... Le parcours démarre par la majestueuse allée des intendances nous menant à l'entrée principale..."
"... Le jardin recèle une cinquantaine de variétés de manguiers centenaires..."


Martine-Alison n'a pas été autorisée à photographier l'intérieur de cette belle demeure qui nous invite au coeur de l'époque coloniale et au rythme de vie des exploitations sucrières.
Je vous propose de flâner dans les anciens vergers... où nous avons découvert des tortues géantes d'Aldabra qui se baladaient en paix.


"... A droite, le fruit de l'arbre à pain. Cuit avec un peu de beurre, c'est délicieux..."

"... Les tortues géantes paissent tranquillement..."

Pour le plus grand plaisir des papilles, nous avons dégusté avant de partir les produits provenant de la rhumerie. Aussi, croyez-moi, je n'étais pas très clair pour voler jusqu'au jardin de Pamplemousse !...

"... Le jardin de Pamplemousse renferme des trésors botaniques inestimables..."
"... Ce jardin botanique tropical a été crée par Pierre Poivre et porte le nom de Sir Seewoosagur Ramgoolam, ancien ministre de Maurice..."

Je ne peux malheureusement pas vous montrer toutes les photos prises par notre artiste, elles sont trop nombreuses ! Toutefois, je ne résiste pas à vous dévoiler celles des fleurs et des nénuphars géants...

"... Les fleurs du jardin de Pamplemousse..."
"... Mes amis emplumés... La gasse et la poule d'eau des Mascareignes..."
"... Les nénuphars géants..."
Je crois qu'aujourd'hui, j'ai dû vous épuiser, entre les marchés, le Château De Labourdonnais et le jardin de Pamplemousse !... Pardonnez-moi !
Dans mon prochain billet, je vous ferai découvrir... chut ! Je ne dirai rien...

C'est avec allégresse que je m'en vais rejoindre Martine-Alison à la dollhouse. Elle est devant son chevalet et croyez-moi le croquis de sa prochaine peinture est bien avancé... 
Je vous souhaite un horizon plein de rêves... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

jeudi 13 mars 2014

"Florence et Icarus"
huile sur toile - 20 x 20 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir !)


"Bonjour ! Je bats des ailes dans tous les sens... Je retrouve petit à petit mon environnement, seulement je n'ai pas encore tout à fait remis mon nid en ordre ! Il y a tellement à faire lorsqu'on s'absente aussi longuement !

Aujourd'hui, je vous présente "Florence et Icarus", l'une des deux peintures que Martine-Alison a peinte à l'Île Maurice.
Icarus, son dalmatien était resté en France, à Béziers, chez Florence avec ses parents géniteurs.
Il a beaucoup manqué à notre artiste. Elle recevait régulièrement de ses nouvelles et apprenait que son papa "Yankee" continuait à parfaire son éducation.
Cette peinture est un petit clin d'oeil à Icarus, une manière de lui dire : "tu vois, je pense fort à toi !"...

Il n'était pas habituel et aisé de peindre sans chevalet ! C'est sur ses genoux que notre artiste peignait assise confortablement sur la terrasse de la maison que nous occupions à Grand Baie.
Juste en face dans un immense arbre généreusement feuillu chantaient de très nombreux congénères de toutes les couleurs. Parfois certains, plus curieux osaient s'approcher tout près pour regarder ce que faisait Martine-Alison et aussi pour se rassasier de quelques miettes de pain !

"... Le cardinal de Maurice est couramment appelé "zozo banane" car il est souvent aperçu dans les bananeraies cherchant sa nourriture..."

Tout au long de mes prochains billets je vous ferai découvrir d'autres copains emplumés !

Lorsque je suis arrivé à l'Île Maurice et que j'ai aperçu l'océan, j'ai eu un sentiment de plénitude. Ses paysages m'ont fait vivre de nombreuses émotions que je vais essayer de partager avec vous en images aujourd'hui et les jours qui suivront.

Nous avons eu la chance de séjourner à Grand Baie, ce qui nous a permis de visiter et de nous déplacer facilement dans l'ensemble de l'île.
Ce petit village de pêcheurs est devenu une station balnéaire. Il est également le port de plaisance le plus apprécié des voiliers.

"... Mon premier regard, après avoir posé ma valise !..."

"... Je suis parti pour faire les premières petites emplettes pour nous restaurer !
Sur la route principale, la plage publique de Grand Baie ..."

Ici, vous pouvez acheter l'après-midi le poisson fraîchement pêché...

"Vous y trouverez une très large variété de poissons tropicaux..."

"... Il y en a pour tous les goûts ! De la Vieille Rouge, du Sacré-Chien, du Capitaine, de la Dame Berri, du Guele pavé... et même du Perroquet appelé aussi Cateau !..."

Je connaissais mon ami à plumes le perroquet, mais pas le poisson perroquet !
Il est doté d'une puissante mâchoire. Il broie les coraux pour en extraire les algues. Il se charge du nettoyage et de l'élagage ! Les récifs s'offrent ainsi une véritable cure de jouvence à son contact.
Chaque individu produit à l'occasion de ses repas jusqu'à 90 kg de sable par an ! Il participe donc activement à la beauté des plages mauricienne !
Il change de sexe au cours de sa vie. Ils naissent tous femelle et finissent leur vie mâle, changeant leurs couleurs chatoyantes à cette occasion... Curieux, n'est-ce pas ?

"... Les autres délices de l'océan..."

"... Le marlin noir qui ne se laisse pas ramener au bateau facilement !..."

Sur le chemin du retour, je me suis reposé sur la branche d'un badamier un instant pour regarder les joueurs de domino...

"... Les joueurs entrechoquent les dominos en les mélangeant..." 

Assez regardé !... Martine-Alison veut se rendre à la petite plage de la Cuvette tout près pour un premier bain !...

"... Il suffit de longer le bord de la côte et nous serons arrivés..."

"... A la charmante petite plage de la Cuvette..."

Tout comme la plage de la Cuvette, celle du petit village de Pereybère, situé à quelques kilomètres de Grand Baie est fréquentée le week-end par les familles mauriciennes.

"... Un petit aperçu de Pereybère..."

Pour tous nos déplacements, nous aimions prendre les cars...

"... Ne trouvez-vous pas charmant ce petit arrêt de bus ?..."
"... Les Mauriciens ont toujours le sourire..."

Dans mon prochain billet, je vous emmènerai faire le plein de vitamines en déambulant devant les étals multicolores des marchés mauriciens. Je vous ferai visiter le Château Labourdonnais ainsi que le jardin botanique de Pamplemousses...

Avant de m'envoler pour rejoindre Martine-Alison à la dollhouse, je vous offre un petit patchwork fleuri qui encadre la maison où nous résidions à Grand Baie.

"... La maison de Jacqueline et Anthony qui nous ont si agréablement accueillis durant notre séjour..."
Que toutes ces couleurs chatoyantes combattent le gris du ciel ! ... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.