"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 13 mars 2014

"Florence et Icarus"
huile sur toile - 20 x 20 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir !)


"Bonjour ! Je bats des ailes dans tous les sens... Je retrouve petit à petit mon environnement, seulement je n'ai pas encore tout à fait remis mon nid en ordre ! Il y a tellement à faire lorsqu'on s'absente aussi longuement !

Aujourd'hui, je vous présente "Florence et Icarus", l'une des deux peintures que Martine-Alison a peinte à l'Île Maurice.
Icarus, son dalmatien était resté en France, à Béziers, chez Florence avec ses parents géniteurs.
Il a beaucoup manqué à notre artiste. Elle recevait régulièrement de ses nouvelles et apprenait que son papa "Yankee" continuait à parfaire son éducation.
Cette peinture est un petit clin d'oeil à Icarus, une manière de lui dire : "tu vois, je pense fort à toi !"...

Il n'était pas habituel et aisé de peindre sans chevalet ! C'est sur ses genoux que notre artiste peignait assise confortablement sur la terrasse de la maison que nous occupions à Grand Baie.
Juste en face dans un immense arbre généreusement feuillu chantaient de très nombreux congénères de toutes les couleurs. Parfois certains, plus curieux osaient s'approcher tout près pour regarder ce que faisait Martine-Alison et aussi pour se rassasier de quelques miettes de pain !

"... Le cardinal de Maurice est couramment appelé "zozo banane" car il est souvent aperçu dans les bananeraies cherchant sa nourriture..."

Tout au long de mes prochains billets je vous ferai découvrir d'autres copains emplumés !

Lorsque je suis arrivé à l'Île Maurice et que j'ai aperçu l'océan, j'ai eu un sentiment de plénitude. Ses paysages m'ont fait vivre de nombreuses émotions que je vais essayer de partager avec vous en images aujourd'hui et les jours qui suivront.

Nous avons eu la chance de séjourner à Grand Baie, ce qui nous a permis de visiter et de nous déplacer facilement dans l'ensemble de l'île.
Ce petit village de pêcheurs est devenu une station balnéaire. Il est également le port de plaisance le plus apprécié des voiliers.

"... Mon premier regard, après avoir posé ma valise !..."

"... Je suis parti pour faire les premières petites emplettes pour nous restaurer !
Sur la route principale, la plage publique de Grand Baie ..."

Ici, vous pouvez acheter l'après-midi le poisson fraîchement pêché...

"Vous y trouverez une très large variété de poissons tropicaux..."

"... Il y en a pour tous les goûts ! De la Vieille Rouge, du Sacré-Chien, du Capitaine, de la Dame Berri, du Guele pavé... et même du Perroquet appelé aussi Cateau !..."

Je connaissais mon ami à plumes le perroquet, mais pas le poisson perroquet !
Il est doté d'une puissante mâchoire. Il broie les coraux pour en extraire les algues. Il se charge du nettoyage et de l'élagage ! Les récifs s'offrent ainsi une véritable cure de jouvence à son contact.
Chaque individu produit à l'occasion de ses repas jusqu'à 90 kg de sable par an ! Il participe donc activement à la beauté des plages mauricienne !
Il change de sexe au cours de sa vie. Ils naissent tous femelle et finissent leur vie mâle, changeant leurs couleurs chatoyantes à cette occasion... Curieux, n'est-ce pas ?

"... Les autres délices de l'océan..."

"... Le marlin noir qui ne se laisse pas ramener au bateau facilement !..."

Sur le chemin du retour, je me suis reposé sur la branche d'un badamier un instant pour regarder les joueurs de domino...

"... Les joueurs entrechoquent les dominos en les mélangeant..." 

Assez regardé !... Martine-Alison veut se rendre à la petite plage de la Cuvette tout près pour un premier bain !...

"... Il suffit de longer le bord de la côte et nous serons arrivés..."

"... A la charmante petite plage de la Cuvette..."

Tout comme la plage de la Cuvette, celle du petit village de Pereybère, situé à quelques kilomètres de Grand Baie est fréquentée le week-end par les familles mauriciennes.

"... Un petit aperçu de Pereybère..."

Pour tous nos déplacements, nous aimions prendre les cars...

"... Ne trouvez-vous pas charmant ce petit arrêt de bus ?..."
"... Les Mauriciens ont toujours le sourire..."

Dans mon prochain billet, je vous emmènerai faire le plein de vitamines en déambulant devant les étals multicolores des marchés mauriciens. Je vous ferai visiter le Château Labourdonnais ainsi que le jardin botanique de Pamplemousses...

Avant de m'envoler pour rejoindre Martine-Alison à la dollhouse, je vous offre un petit patchwork fleuri qui encadre la maison où nous résidions à Grand Baie.

"... La maison de Jacqueline et Anthony qui nous ont si agréablement accueillis durant notre séjour..."
Que toutes ces couleurs chatoyantes combattent le gris du ciel ! ... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.