"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 20 mars 2014

"Framboisine"
aquarelle - 20 x 20 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)


"Bonjour ! Martine-Alison avait apporté en plus de ses huiles un peu d'aquarelle à l'Île Maurice...
Aujourd'hui, je ne peux pas résister au plaisir de vous faire découvrir "Framboisine" qui est l'une des petites aquarelles qu'elle s'était risquée de peindre durant notre séjour.

"... Le plus difficile commence..."

L'aquarelle se prête au hasard et se donne un peu à notre artiste qui en savoure alors le résultat !
Elle n'y connait pas grand chose de sa technique. Elle ose seulement et essaie d'en tirer le meilleur résultat !
Alors je vous prierai d'être indulgent !... 
Sur le papier les couleurs frissonnaient, légères, délicates... et devenaient heureuses ! N'est-ce pas le plus important ?...

Comme promis dans mon précédent billet, envolons-nous pour l'Île Maurice !
Vous avez votre panier ?...  Pour vous ce sera à pied et moi dans les airs que nous allons faire le marché à Goodlands qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Grand Baie. 
Puis nous irons sur celui de Port Louis et de Curepipe.
Nous allons nous fondre dans la population mauricienne et découvrir des ingrédients exquis et délicieux.
Les fruits et les légumes sont tous aussi beaux les uns que les autres.

"... A Goodlands, Martine-Alison a acheté aussi du manioc, délicieux en purée !... Un légume sans gluten, idéal pour elle qui est allergique..."

Sur le marché de Port Louis on peut admirer des étals laissant évaporer des parfums exaltants et épicés.

"... Les aubergines ou bringelles et les engives à droite..."


"... Les tomates appelées pommes d'amour..."

"... Hum ! des mangues sublimes..."


"... Les pipengailles..."

"... Les petits piments savoureux et les brèdes se mèlent aux oignons..."

"... Les longapans ont un petit peu le goût des litchis..."

Sur les hauts plateaux centraux de l'île, nous voici à Curepipe. Les stands du marché débordent de produits fraîchement cueillis dans les champs avoisinants.

"... Le marché de Curepipe est très agréable et sympathique..."

Après ce petit aperçu des saveurs des marchés de l'Île Maurice, je vous propose une petite promenade, direction le Château De Labourdonnais à Mapou situé dans le nord de l'île.

"... Une bonne marche à travers les champs de canne à sucre et nous découvrirons bientôt le jardin magnifique De Labourdonnais..." 

"... Le parcours démarre par la majestueuse allée des intendances nous menant à l'entrée principale..."
"... Le jardin recèle une cinquantaine de variétés de manguiers centenaires..."


Martine-Alison n'a pas été autorisée à photographier l'intérieur de cette belle demeure qui nous invite au coeur de l'époque coloniale et au rythme de vie des exploitations sucrières.
Je vous propose de flâner dans les anciens vergers... où nous avons découvert des tortues géantes d'Aldabra qui se baladaient en paix.


"... A droite, le fruit de l'arbre à pain. Cuit avec un peu de beurre, c'est délicieux..."

"... Les tortues géantes paissent tranquillement..."

Pour le plus grand plaisir des papilles, nous avons dégusté avant de partir les produits provenant de la rhumerie. Aussi, croyez-moi, je n'étais pas très clair pour voler jusqu'au jardin de Pamplemousse !...

"... Le jardin de Pamplemousse renferme des trésors botaniques inestimables..."
"... Ce jardin botanique tropical a été crée par Pierre Poivre et porte le nom de Sir Seewoosagur Ramgoolam, ancien ministre de Maurice..."

Je ne peux malheureusement pas vous montrer toutes les photos prises par notre artiste, elles sont trop nombreuses ! Toutefois, je ne résiste pas à vous dévoiler celles des fleurs et des nénuphars géants...

"... Les fleurs du jardin de Pamplemousse..."
"... Mes amis emplumés... La gasse et la poule d'eau des Mascareignes..."
"... Les nénuphars géants..."
Je crois qu'aujourd'hui, j'ai dû vous épuiser, entre les marchés, le Château De Labourdonnais et le jardin de Pamplemousse !... Pardonnez-moi !
Dans mon prochain billet, je vous ferai découvrir... chut ! Je ne dirai rien...

C'est avec allégresse que je m'en vais rejoindre Martine-Alison à la dollhouse. Elle est devant son chevalet et croyez-moi le croquis de sa prochaine peinture est bien avancé... 
Je vous souhaite un horizon plein de rêves... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.