"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 11 septembre 2014

"L'insouciance de la petite violoniste"
pastel - 50 x 70 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Martine-Alison ne travaille pas souvent le pastel. Elle a profité des belles journées que pouvait offrir l'été pour créer à l'extérieur...
Depuis un certain temps elle avait envie de faire une petite soeur à "L'enfant et le coq", un pastel qu'elle avait réalisé il y a quelques années.

"... L'enfant et le coq... Pastel..."

Elle a pris beaucoup de plaisir à faire naître sa petite violoniste qu'elle a souhaité rêveuse...
Il a fallu qu'elle apprivoise ses bâtonnets de pastel. La relation avec le pastel par sa délicatesse est très sensuelle. De travailler et de modeler avec les doigts parfois apporte une merveilleuse sensation.

"... L'insouciance de la petite violoniste en cours..."

En ce moment, notre artiste peint inlassablement sur la toile de "la belle Ouessantine" dirigée par les agréables émotions que la séduisante Île de Ouessant lui avait offerte en mai dernier.
Bientôt, je pourrai vous la faire découvrir... 

❁ ⨳ ❁

Notre artiste était très heureuse de recevoir cette semaine la photo de l'une des mamans de ses "bébés" partis cet été.

"... Les deux peintures : "Saint-Tropez à fleur de peau" et "Ramatuelle, nid pour oiseaux de passage" ont trouvé une adorable famille adoptive, dont voici la maman !..."

Peu à peu, depuis son retour de Gassin, Martine-Alison retrouve son petit univers...
Avant ou après avoir peint à la dollhouse, avec Icarus, son dalmatien, elle retourne à ses rêveries... Là où la nature l'interpelle. Elle profite des dernières journées de l'été et des fleurs qui se fanent trop vite.
Alors suivez-moi pour une petite marche dans la campagne. Partons à la conquête de tableaux fleuris !...

"... J'aime voir les pétales généreuses des tournesols !..."

"... Les fantaisies de Dame Nature..."

"... Juste savourer la quiétude des lieux..."

Il est bon de fermer les yeux et de sentir les délicats parfums de la nature. C'est surement ça le paradis !... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.