"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 15 octobre 2015

"Sans dessus dessous"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Après quelques jours d'absence durant lesquels il s'est passé bien des choses, me revoici !... Je suis très heureux de vous retrouver.
J'ai voyagé, vagabondé... Mes ailes sont un peu fatiguées ! Je me pose enfin à la dollhouse et observe Martine-Alison qui a retrouvé ses pinceaux.
Je l'avais accompagnée dans le sud de la France, puis à Paris...

Aujourd'hui, je vous présente "Sans dessus dessous", une peinture qui date de plusieurs années. C'est en apprivoisant le coeur d'une gentille famille adoptive qu'elle a retrouvé deux de ses petites soeurs : "Valentine" et "Maruschka au sautoir bleu".

Avec sa tenue sexy, cette petite mademoiselle a mis sans dessus dessous mon ami emplumé ! 
La longue chemise de cette divine créature descend le long de ses hanches laissant apparaître la dentelle de sa lingerie... 
Elle est semblable à un bonbon dans une nature aux #couleurs acidulées.

❀ ♡ ❀

Le temps passe et les saisons aussi...

"... Les pêches ont laissées la place aux poires..."

Martine-Alison a ramassé les dernières baies de sureau pour la confiture...


"... Les cucurbitacées partent à l'aventure dans les jardins pendant que Monsieur le lézard profite des derniers beaux jours..."

"... Cherchez l'intrus !...
... Le Gouet Maculé s'est transformé en un épi de baies rouges charnues. Elles sont très vénéneuses et sont appelées Raisins de Serpent..."

"... Sir Icarus, le dalmatien de notre artiste profite des longues promenades automnales..."

A l'automne, certaines baies viennent prendre le relais des fleurs fanées. Elles apportent à leur tour de la couleur à la nature.
Leur gaité nous permet d'accepter le passage d'une saison à une autre.

"... De jolies billes colorées... Parmi elles, les prunelles..."
Pour tirer profit des prunelles, il suffit d'attendre le premier gel puis de les faire macérer dans de l'eau de vie pour obtenir une délicieuse liqueur à savourer quelques mois plus tard.

Sans attendre cependant, je vous propose de déguster un bon verre de vin de Bordeaux... Et pas n'importe lequel, n'est-ce-pas ?!!... Du "Léo comme mon nom ! de la Gaffelière".
Un vin qui nous offre de jolis arômes de cassis, de mûres, de vanille et d'épices, avec quelques notes de réglisse sur la fin.
Il accompagnera à merveille une bonne poêlée de cèpes !


Je vous souhaite de belles promenades vivifiantes... Je vous dis, bye ❤︎ ."
Léo, le toucan.