"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 23 juin 2016

"Jour de miel romantique pour Sir Icarus à Port-Grimaud"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Me voilà bien heureux de vous présenter aujourd'hui "Jour de miel romantique pour Sir Icarus à Port-Grimaud", une peinture que Martine-Alison vient d'achever. 

Chaque peinture est une nouvelle leçon. Elle comporte à chaque fois de nouveaux défis et pose de nouvelles difficultés.
Dans cette dernière peinture, Martine-Alison a joué en tâtonnant avec son pinceau comme un sourcier ou une sorcière ! Alors la magie des formes et des couleurs a surgi. Elle a "boursicoté" avec l'atmosphère de Port-Grimaud... 

Il n'est pas simple de décrire avec des mots comment notre artiste fait naître une oeuvre... 
C'est comme une phrase dont elle ne connaîtrait que le premier mot et le dernier mot. 
Elle sait comment elle a commencé. Puis tout au long de son travail, la peinture lui a indiquée quel chemin prendre, elle lui a montrée ses exigences.  


Aujourd'hui, je ne vais pas me contenter de vous faire découvrir "Jour de miel romantique pour Sir Icarus à Port-Grimaud". Je vais vous montrer une très, très ancienne peinture que Martine-Alison avait peint lorsqu'elle vivait à Port-Grimaud. Comme je suis galant, je ne vous dévoilerai pas l'année !

"... Port-Grimaud - format 30F soit 92 x 73 cm..."

A ce jour, cette peinture se trouve dans la maison de son fils Yannis-William. Lorsqu'il était enfant, il y tenait beaucoup et elle trônait sur le mur de sa chambre.

Notre artiste ne possède pas de photo numérique de l'époque où elle vivait à Port-Grimaud... J'ai beaucoup hésité à vous montrer ce petit montage de photos scannées. 
Les couleurs et le contraste sont épouvantables !... Je vous prie de ne pas trop m'en vouloir ! 
J'espère aussi que Martine-Alison ne me haïra pas trop de vous faire découvrir ses belles lunettes de l'époque !!

"... Port-Grimaud, rue du Ponant, de la fenêtre de la chambre de Martine-Alison...
Yannis-William avec sa maman à l'Île du Couchant..."

Les senteurs des années, les petits secrets s'accumulent dans les albums... Parfois, il est bon de les ouvrir...

Aujourd'hui, enfin le soleil brille ! Dame Eté n'arrivait pas à retirer sa robe grise ! J'ai envie de lui faire un bel hommage avec ces belles fleurs d'hortensia. 
De mon bec, je vous envoie de gros bisous... bel été à toutes et à tous. Je vous dis, bye ❤︎."


Léo, le toucan.