"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

mercredi 28 avril 2010

"Shéhérazade"
Huile sur toile - 50 x 50 cm

"Je vous avais assuré que je vous montrerai ultérieurement une autre toile qui fait partie de la série des enturbannées. Vous aviez découvert "La fauconnière enturbannée", aujourd'hui je vous présente "Shéhérazade".
Aucun cousin toucan ! Aucun oiseau ! Vous pouvez seulement apercevoir une petite araignée accrochée sur un des blocs de pierre.
Cette peinture fut exposée pour la première fois à Gassin dans le Var, où Martine-Alison expose chaque année. A ce propos, je pense que prochainement je vous parlerai de Gassin...

Il y avait à peine deux jours qu'elle se trouvait suspendue qu'elle accrochait le coeur d'un couple de visiteurs. Ils étaient ennuyés car ils n'avaient absolument pas prévu d'acheter une toile ce jour-là et pas davantage les jours suivants! Mais il leur la fallait! Un tel enthousiasme se lisait dans leurs yeux. Ils n'étaient pas certains de pouvoir l'emporter avec eux. Ils étaient en vacance pour encore quelques jours et la voiture était très chargée...
Mais il était devenu primordial pour eux d'acquérir Shéhérazade. Chose qui fut très rapidement conclue, d'autant plus qu'un autre couple commençait à s'intéresser à ce même tableau.

Jusqu'à la fin du séjour des acquéreurs, Shéhérazade était restée accrochée au mur de la galerie.
Je peux vous confesser qu'elle aurait pu être vendue plus d'une fois. Et même une de ses fidèles clientes est prête à racheter cette toile si elle devenait disponible.
Quel engouement ! N'est-ce pas merveilleux de vivre jusqu'au bout une telle aventure ?...

J'espère que cette journée sera pour vous remplie d'enthousiasme et de passion... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.


samedi 24 avril 2010


"Dream Sugar sur le chemin d'eden blues"
Huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour, vous la trouviez jolie et voilà qu'elle est belle la petite "Dream Sugar" appelée Lucy par Ralph qui m'avait laissé un gentil commentaire.

N'est-elle pas un bouquet à elle toute seule ? Le printemps ne l'a pas oubliée...
Comment a-t-elle fait cette végétation pour pousser ? Les rayons de lune y seraient-ils pour quelque chose ?... La liberté de la nature est dirigée par le pinceau de son chef d'orchestre. Martine-Alison a passé de longues heures en face face avec elle. Elle a pris le temps de la vivre, de la rêver. Aussi tout a été possible, tout a été permis... Elle a certainement un jardin suspendu dans sa tête. Je dirais même que Martine-Alison est une sorte d'ensorceleuse de la nature...

"Dream Sugar" a l'innocence et le charme. Sa bouche est hésitante mais gourmande... Sa robe de dentelle blanche semblable à une voile tourne comme une farandole... Elle nous emmène en voyage.
Il en a de la chance mon cousin qui, de loin, lorgne notre "Lucy, dream sugar"!
Aujourd'hui, il fait un temps radieux, je vous conseille de faire comme moi, allez faire un tour dans la campagne et qui sait, peut-être y rencontrerez-vous un "rêve sucré" ?!...

Mais avant de vous dire bye, j'ai une annonce importante à vous faire. Martine-Alison est tout en joie ! Elle a appris le soir du jour de la terre une excellente nouvelle. Sa fille Fauve attend un heureux évènement... Je pense que cette toile peut lui être dédiée. Bye."
Léo, le toucan.




jeudi 22 avril 2010

"Aujourd'hui 22 avril, c'est la journée de la Terre"...

"Une journée dédiée à la protection de l'environnement. Je profite de cette journée importante pour vous faire découvrir quelques photos qui pourraient illustrer le bonheur que nous avons de vivre sur cette magnifique planète.

Tout comme le paon de Martine-Alison, je suis fier de vous annoncer que la toile en cours avance petit à petit. Le chemin n'est plus très long, vous pourrez très vite la contempler...

"Pavaroti, un des derniers paons de Martine-Alison"


Pourquoi un des derniers paons ? Dans la propriété de Martine-Alison vivaient plus d'une vingtaine de paons, tous nés ici d'un couple. Parmi eux vous pouviez distinguer des paons blancs.
Ils séjournaient en harmonie, parfois ils osaient s'aventurer dans le petit bois tout proche.
Cependant la bêtise humaine a fait qu'un jour, certains ne sont plus rentrés et d'autres sont revenus couverts de peinture. On leur avait vaporisé de la peinture... Conséquences désastreuses...
Un seul a survécu, le moins touché. Depuis, il ne sort plus du parc.

En vous racontant brièvement cette mauvaise aventure, je souhaitais vous sensibiliser en ce jour important qu'est la 40ème journée mondiale de la Terre.

Heureusement, le quotidien est aussi parsemé de joies immuables. La joie par exemple d'admirer la nature débordante de trésors... A nous d'ouvrir les yeux...



"Fleur de la passion que Martine-Alison avait cueillie à Gassin"

A chacun de s'inspirer de ses idées pour faire sa journée de la Terre... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.


samedi 17 avril 2010

"Bonjour, Martine-Alison a retrouvé son appareil photo... Aussi ce matin elle a placé sa toile à l'extérieur et en a saisi une épreuve photographique. Comme je vous l'avais annoncé auparavant, au loin, se tient un de mes cousins.
Que pensez-vous de la couleur des troncs ? Ne croyez-vous pas qu'elle voit des éléphants roses ?
Rêve-t-elle un peu trop? En toute franchise, j'aime la voir ainsi, un peu fruitcake, elle paraît tellement plus heureuse et épanouie. Elle parvient alors à accomplir de façon spontanée cette nature en fête ou en folie. Elle s'autorise tout. Même ce qui n'est pas envisageable le devient et s'achemine bigrement. J'ai hâte de voir l'évolution de cette toile...

Aujourd'hui le soleil est largement présent, je vais m'octroyer un petit plaisir, celui d'une balade pour flâner un peu... Pas vous ? C'est pourtant tout le mal que je vous souhaite! Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

mardi 13 avril 2010

"Floraison gourmande"
Huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour! Je fouille, j'explore et je recherche, mais je ne trouve aucun congénère. Seulement la silhouette d'un ibis perché à la cime d'un arbre dans le tableau "Floraison gourmande".
Cette petite femme nous dévoile sa plus douce et folle journée féline...
Sa casquette lui donne une allure désinvolte. Ne serait-elle pas aussi gourmande que la flore qui l'entoure ? Une fleur parmi les fleurs... Une fleur carnivore ? Elle est captivante, animale et ne demande qu'à être domptée...

Martine-Alison est à la dollhouse. Bientôt, elle vous montrera l'évolution de son tableau.
Patience... J'ai pu l'entrevoir et j'y ai découvert un de mes cousins.
Je ne vais pas la trahir en vous révélant ce qu'elle m'a confié ce matin à son réveil. Pendant son court sommeil, elle avait fait un rêve étrange. Elle se tenait dans sa toile inachevée. Martine-Alison existait réellement non pas comme le sujet de sa peinture mais par sa "présence absente"... Elle n'était plus face à sa toile, mais elle vivait sa toile. Elle se sentait toute petite et l'ensemble de son dessin était animé comme caressé par la brise. Elle pouvait déranger les feuillages de celui-ci et par un simple effleurement de ses doigts, elle déposait de la couleur. Tout devenait facile et tellement cohérent. De retour à la réalité, à l'instant où elle a ouvert les yeux, elle aurait voulu suspendre le temps, le ralentir et retourner dans son rêve...

Je vous dis bye en vous souhaitant des rêves grandioses et extraordinaires."
Léo, le toucan.

mercredi 7 avril 2010


"La fauconnière enturbannée"
Huile sur toile - 50 x50 cm

"Bonjour, aujourd'hui Martine-Alison peste un peu! Elle espérait prendre quelques photos de son nouveau croquis, mais son appareil photo qui se trouvait en réparation n'est toujours pas prêt. Elle a entrepris la peinture... mais voilà qu'elle vient de s'apercevoir qu'elle est en rupture de pinceaux! grrrrrrr... Depuis hier, elle court, non elle galope car par manque de chance, son fournisseur habituel est, lui aussi, en rupture de stock! Et croyez-moi, je ne sais pas si vous êtes aussi pénible qu'elle, en ce qui concerne le matériel ? Comme elle le dit si parfaitement, "je suis vraiment fruitcake! j'aurais pu vérifier ma réserve de temps en temps!"
Ce matin, elle a empoigné le téléphone et a révolutionné tous les magasins de fournitures artistiques de la ville! Ouf! Cet après-midi elle ne se déplacera pas inutilement, elle a réussi à dégotter les pinceaux avec lesquelles elle peint. Elle va nous revenir toute douce, toute calme. Son stress va retomber! J'ai bien craint qu'elle me déplume pour en faire des pinceaux!
Elle peint depuis toujours avec des martres de chez "Manet" des 621 n° 2, 4 et 6 pour les plus grosses brosses!

Je vous avais promis de vous présenter "La fauconnière enturbannée" lorsque je vous avais dévoilé "Prélude to a kiss".
Cette toile fait partie d'une succession de quatre peintures de petites femmes enturbannées.
Elles ont charmé beaucoup de monde, car ces quatre toiles se sont très rapidement vendues.
Pour cette dernière, je vais faire un reproche à Martine-Alison. Son choix de volatile ne me convient guère! N'aurait-il pas été plus pertinent de me préférer, Moi? Je suis largement plus beau, mon plumage plus coloré, n'est-ce pas ? Je vais l'excuser, elle et moi, nous ne nous connaissions pas encore, puisque j'ai été crée beaucoup plus tard pour "Anandita".
A venir, je vous ferai découvrir les trois autres peintures de petites femmes au turban.

Je vais vous dire bye et laisser la parole à Martine-Alison..."
Léo, le toucan.

Bonjour,
Je viens remercier chaleureusement Sadia pour m'avoir attribué le trophée "HAPPY 101 AWARD". Je vous conseille d'aller explorer son blog Medeley Of Hues qui une véritable symphonie de couleurs.

Comme il se doit, je dois :
- Repasser le "flambeau" à 10 bloggers en indiquant une petite pensée...
- Remercier la personne qui m' a attribuée ce trophée.
- Apposer ce trophée sur mon blog.

Il est difficile de faire un choix parmi l'ensemble des bloggers que je connais. Vous mériteriez tous ce trophée...
Je vais nommer :

Susan pour son dynamisme, sa joie de vivre, son rire et aussi parce qu'elle est pour moi ma soeur américaine!

Sheila
pour l'ensemble de son oeuvre et aussi parce que Léo l'aime beaucoup!

Janice
pour l'ensemble de ses gentils commentaires laissés sur mon blog et aussi parce qu'elle traverse une épreuve difficile en ce moment, donc je lui envoie plein de douceurs.

Gilberto
qui est si gentil de faire autant d'effort pour lire mon français!

Debbie
qui me fait rêver et voyager, tant par sa peinture que par ses récits...

Sam
pour son amour vache!

Anthony
pour l'ensemble de ses croquis...

Nadia qui me fait tourner la tête avec ses couleurs sublimes...

Brian
avec ses idées fabuleuses...

Dean pour son ressort sans cesse renouvelé à nous montrer de belles oeuvres.

Et comme rien ne vous arrive seul, je viens de recevoir de la part d'Elfi "Le jeu...six". Je te remercie d'avoir penser à moi en tricotant!!...

La règle du jeu est similaire au trophée "HAPPY 101 AWARD". A cette seule différence :
- Apposer sur votre blog la sixième photo déjà publiée de votre blog ! (Je pense avoir compris ça!)

Nora pour ses merveilleuses peintures.

Liz et la douceur de ses thèmes.

Carolina et ses histoires...

Carolina
une autre! qui nous dévoile sa technique de travail.

Ralph pour tout ce qui se cache derrière son art.

Manon
et ses peintures symboliques.

Millie
pour sa gentillesse, son écoute et of course son ART.

Melissa
et sa série de baigneurs...

Diana
et son cortège de chevaux...

Gary pour la superbe statue de cheval et son cowboy!

et pour tout ceux que j'aurais pu nommer... merci.

mardi 6 avril 2010

"Paul Bocuse, le désir du chef"
Huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour, Martine-Alison a réalisé un nouveau dessin cette semaine dernière, lentement, sereinement. Ce serait la méconnaître que de vous déclarer qu'elle en n'éprouve pas une certaine jubilation. Cette exultation se traduit par un retour de dynamisme. C'était une nécessité pour elle que de créer, une appétence vitale...
Dès que je serai autorisé, je vous montrerai quelques photos de ce tout nouveau croquis.

Aujourd'hui j'ai choisi de vous présenter "Paul Bocuse, le désir du chef". Cette toile fait partie d'une série particulière comme "Jocteur, boulanger de l'Ile Barbe" et "Matin bonheur à Gassin".

Connaissez-vous Monsieur Paul Bocuse ?
Paul Bocuse, grand cuisinier français, est reconnu comme le pape de la cuisine dans le monde qui est le sien. Il est né à Collonges-au Mont-d'Or près de Lyon le 11 février 1926 dans une famille de cuisiniers de père en fils depuis le XVIIème siècle.



Il partage sa vie avec trois femmes !
Son épouse Raymonde, qui tient avec lui son célèbre restaurant et qui lui a donné une fille.
Sa compagne Raymone avec qui il a eu un fils et aussi Patricia qui parcourt le monde pour défendre son héritage culinaire.
Lorsque le grand chef Paul Bocuse parle de ses femmes, il dit : "Je suis du troisième âge, j'ai trois étoiles, j'ai eu trois pontages et j'ai toujours trois femmes.".
Ses trois femmes l'acceptent tel qu'il est. Il partage sa vie en trois, ses journées en trois. Déjeunant chez l'une, prenant le thé chez l'autre, dînant avec la dernière...

Martine-Alison en peignant cette petite "nana" devant le restaurant de Paul Bocuse, ne va-t-elle pas attirer la foudre de ces trois femmes ? Au loin, derrière les vitres de l'entrée "Paupaul" l'observe, la contemple, la dévisage...

Paul Bocuse a dit également : "Il y a beaucoup de points communs entre la cuisine et le sexe. On consomme une union, on dévore des yeux, on a faim de l'autre... L'homme a toujours besoin de manger et de se reproduire, et dans les deux cas, il faut passer à la casserole."
Martine-Alison vous dirait que la peinture est complémentaire à la cuisine. Un jour, je vous parlerai de son parcours culinaire à elle...

Si l'envie vous prenait et que vous passez près de Lyon, il faut absolument que vous vous attardiez à Collonges-au-Mont d'Or. Non seulement je vous conseille d'aller admirer la façade du restaurant de Paul Bocuse qui est vraiment éclatante, mais je vous suggère aussi une petite virée sur la Saône. Les amis de la faune et de la flore seront enthousiasmés par ses rives. Le lieu est prestigieux...
Je vous dis bye."
Léo, le toucan.

vendredi 2 avril 2010


"Fontaine aux baies rouges"
Huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour! Pâques s'annonce avec un message de vie nouvelle pour tous. Que mille joies se glissent dans vos coeurs dès les premiers instants de ce matin de Pâques et se perpétuent tout au long de l'année!

Parmi les toiles de Martine-Alison j'ai retenu celle de "Fontaine aux baies rouges" pour illustrer ce long week-end pascal.
Elle a été réalisée il y a quelques années déjà... Elle fait partie d'une série de petits arlequins et arlequines que Martine-Alison avait peint.
Je considère que mon confrère volatile est haut en couleur. Voudrait-il m'imiter, moi le toucan ? Ou peut-être aurait-il aimé tout simplement plagier la jupette de cette petite arlequine en arborant cet habit coloré ?

Si vous regardez dans la main de la fillette, vous vous apercevrez qu'il y a un "cacou"! Il n'est peut-être pas en chocolat pour la circonstance, mais je vous souhaite plein d'oeufs et des surprises pour égayer cette magnifique journée. Je vous dis bye."

PS : "Martine-Alison et moi-même sommes heureux de vous annoncer notre retour. Cependant, dans un premier temps nous ne viendrons plus quotidiennement afin de respecter sa convalescence. D'avance nous vous remercions de votre compréhension."
Léo, le toucan.