"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 24 février 2011

"Grain de k-fée"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Je me réjouis aujourd'hui de vous présenter la toile "Grain de k-fée" achevée.
Il a été assez difficile d'obtenir un juste résultat photographique. Les couleurs sont tellement plus lumineuses. Sur cette photo on a aussi des difficultés à percevoir tous les détails qui fourmillent dans ce tableau. Mais l'essentiel, n'est-il pas que vous puissiez me voir moi, Léo ?!...
Bien que je tente de me distinguer pas ma beauté, il est certain que je ne suis pas la vedette dans cette toile.
Que pensez-vous de ce rhinocéros ?
Cet animal, si curieux aux allures de dinosaure est malheureusement menacé d'extinction par le braconnage et la déforestation. Tout ça pour des cornes... le prix offert pour une corne est si exorbitant que rien n'arrête la cruauté des braconniers.

A notre époque, ce n'est plus avec de simples fusils ou avec des lances qu'on tue ces animaux.
Des hélicoptères, des armes silencieuses, des lunettes à infrarouge et des tranquillisants sont employés.
La corne du rhinocéros a du succès au Vietnam pour sa prétendue capacité à soigner le cancer et il est difficile de lutter contre des croyances locales.

Martine-Alison vous prie de l'excuser pour la dureté de la photo ci-dessous. Elle n'est pas une excitée du militantisme de la défense des animaux, mais vraiment l'humain va trop loin dans sa folie et sa bêtise.

"Cette photo empruntée sur internet est terrifiante... ce rhinocéros va mourir lentement..."

Combien de temps reste-t-il à l'espèce ?... Il serait triste de ne plus pouvoir peindre un jour de rhinocéros.

Martine-Alison a ressenti beaucoup de plaisir en peignant cette toile. Elle a partagé environ un mois de son temps avec elle et à ce jour c'est une histoire qui s'achève, mais une autre naîtra prochainement...

En attendant, notre artiste est heureuse. Le printemps arrive...
Depuis le début de la semaine, elle entend les petits oiseaux gazouiller le matin très tôt.

"Coco, le paon de Martine-Alison"

Son ami le paon, Coco, commence à parader... Dans le jardin, il fait même du charme aux deux dalmatiens de Martine-Alison ! Je pense qu'il doit être ravi que l'hiver se termine...
Je vais essayer moi aussi de me pavaner pour voir si j'ai du succès!... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

jeudi 17 février 2011

"Félinidé au magicien"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Martine-Alison a de l'attachement pour les félins et aujourd'hui j'ai décidé de vous faire découvrir une peinture plus ancienne avec ce "gros chat" ! En plus ça tombe bien, en ce mois de février, Arlequin est le prince du carnaval.

Martine-Alison a eu une période où elle éprouvait du plaisir à peindre des petites "arlequines et arlequins". Un jour prochain, je vous en montrerai d'autres...

L'arlequin de notre artiste a troqué son feutre gris contre un magnifique chapeau coloré... Il n'a plus besoin de sa batte blanche qui lui servait d'arme pour se défendre. Il est rempli de malice et de grâce. Il interprète un magicien pour mieux dompter ce beau félin...
Il a su aussi séduire l'âme et le coeur de son acquéreur...

Moi Léo, avec l'ensemble des couleurs de mes plumes, je pourrais intégrer le rôle d'Arlequin dans la commedia dell'arte... Qu'en pensez-vous ? Je suis souple et agile et tout comme Arlequin je peux vous faire des pirouettes à l'envers !...

Je m'en vais virevolter jusqu'à la dollhouse et lorgner le travail de Martine-Alison qui est penchée sur son "grain de k-fée"... Je vous souhaite une journée et une semaine hautes en couleur. Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

vendredi 11 février 2011


"Grain de k-fée"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Je reviens vous montrer la métamorphose de la dernière toile de Martine-Alison. M'aviez-vous aperçu, caché dans ce petit bouquet de feuilles ?...
Comme vous avez pu le lire, cette peinture a déjà été baptisée... La petite fée couleur café a pris vie sous le pinceau de notre artiste qui avait un empressement à la peindre.

Bien que dans le passé, elle avait peint une petite antillaise, elle n'est pas habituée à peindre des petites femmes de couleur. Elle a commencé à mélanger ses couleurs afin d'obtenir un beau chocolat. Lorsqu'elle a appliqué les premières touches de cette combinaison, elle a craint le pire !... (un choc oh la ! la!) Ses petites femmes ont ordinairement la peau si claire !
Mais au fur et à mesure que le visage de cette petite femme voyait le jour, Martine-Alison prenait plaisir à la peindre. Une fois sa frimousse terminée, elle a savouré le résultat, une véritable petite douceur au chocolat...


La douceur des températures a accompagné notre semaine. Demoiselle Printemps semble vouloir frapper à notre porte... Cependant, prudence l'hiver est toujours là. Il est hors de question que je me déplume ! Mais aujourd'hui je vous offre la première pâquerette que la semaine dernière j'ai dénichée et vous dis, bye."
Léo, le toucan.

samedi 5 février 2011

"Cheminement de la dernière toile..."

"Bonjour ! Martine-Alison a terminé le croquis de sa prochaine peinture. Comme à la fin de chaque dessin, elle est vidée. Pour elle, la toile blanche est semblable au divan du psychologue. Une idée jaillit et ensuite tout le processus se met en route.
Sa mine de plomb obéit au mieux à son ressenti. Durant de longues heures, elle dessine, contemple, se reprend avec frustration, rage et délectation. Avec impétuosité, sans songer à se ménager, elle veut aboutir et cela passe par la souffrance et le bonheur, tout comme un accouchement...

Dans cette dernière toile, son inspiration de départ fut le rhinocéros. Depuis longtemps déjà, elle souhaitait le dessiner...
Debbie, qui vit en Afrique du Sud, à Johnannesburg, est une excellente aquarelliste. Elle a peint un rhinocéros qui est simplement superbe. Martine-Alison aimerait aller à la rencontre de ce pays, si riche pour sa faune et sa flore... Moi Léo, j'irais bien rendre visite à mes congénères les perroquets africains !...

Cette semaine, le 2 février, nous avons fêté la chandeleur qui marque l'ouverture de la période de Carnaval. Ce jour-là, nous faisons des crêpes.
Martine-Alison a enchaîné en confectionnant des bugnes...

"Les bugnes de Martine-Alison..."

Les bugnes sont des petites gâteries qui font saliver les gourmands lors de Mardi-Gras. Elles sont dorées, craquantes et nous rendent l'hiver plus doux. Elles feraient grimper aux rideaux n'importe quel diététicien ! Mais c'est tellement bon...
Une tasse de thé est parfaite pour les accompagner, néanmoins avec un verre de vin blanc ou une coupe de champagne ce n'est pas désagréable !
Les bugnes se dégustent au début du carême et cela dure pendant 40 jours... Toutefois, on en mange avant et après, en toute illégalité!

Je m'en retourne à la dollhouse guetter le travail de Martine-Alison et peut-être picorer quelques miettes de bugnes... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.