"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 28 juillet 2011

"La roue du bonheur" en progression...
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! "La roue du bonheur" n'est pas terminée... Elle va encore continuer de faire chavirer l'esprit de Martine-Alison...
A ce stade, son rythme est volontairement lent. Tout comme une glace (elle adore ça!!), elle savoure chaque coup de pinceau. Une façon discrète de prolonger le plaisir... et de trinquer avec le bonheur.

Une peinture n'a pas besoin de se calculer en temps. Martine-Alison mettra le temps qu'elle voudra... De toute façon, elle ne se rappelle jamais vraiment... Elle ne mesure pas son temps de rêve. Son voyage intérieur est sans limite.
Lorsqu'elle a un pinceau en main, elle redevient petite... Elle se souvient de tout ce qu'elle a emmagasiné en elle. Les odeurs de la nature, les bruissements des feuilles dans les arbres, les chants des oiseaux qui saluent le matin...
Elle oublie tous les soucis, toutes les peines... Elle est toute "neuve" devant sa toile...

Ces derniers jours les averses sont nombreuses. La nature devient lyrique. Certains aiment jouer et marcher sous la pluie. Une myriade de gouttelettes d'eau enveloppe la végétation.
Parfois comme sur ce lys, les pétales retiennent les dernières gouttes en attendant le retour du soleil pour briller de mille feux.

"... Comme si des petits lutins avaient déposés des petites perles d'eau..."
Pendant qu'il pleut, Martine-Alison pense... elle entend pousser les champignons. Pas vous ?... Elle est gaie comme un pinson face à sa toile!!... et pourquoi pas gaie comme un toucan, n'est-ce pas ? Aussi, je m'en vais la retrouver. Et si vous avez de la pluie aujourd'hui, ne désespérez pas, le soleil ne tardera pas à pointer le bout de son nez ! Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

jeudi 21 juillet 2011


"Rhapsody in blue"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! "Rhapsody in blue" est une oeuvre de George Gershwin. Elle a donné également son nom à une rose et finalement Martine-Alison se l'est aussi appropriée pour cette peinture.

Elle a été peinte il y a plusieurs années... A ce jour, cette toile est accrochée à un mur près de ses "petites soeurs".
Je vous avais promis de vous faire découvrir d'autres oeuvres que possède une des fidèles clientes de Martine-Alison. "Rhapsody" en fait partie.
La photo, malheureusement, ne met pas en valeur la chevelure de cette petite femme. Il manque de contraste.
A cette époque, notre artiste ne peignait pas des "Léo", enfin des toucans ! Aujourd'hui, j'aurais pu apparaître derrière les feuilles de cette belle fleur ou encore ... peut-être tout près de ce carlin ...

En ce moment, Martine-Alison peint nonchalamment... Sa dernière peinture évolue au rythme de sa fantaisie et de son temps de liberté, qu'elle emploie aussi à batifoler ou à papillonner dans la nature...

Pour symboliser son badinage, je vous offre quelques photos :

"libre comme un papillon..."



"J'ai commandé une boisson..."
"...elle m'a été refusée en terrasse !!..."




Martine-Alison a préparé de la tapenade et un caviar d'aubergine... Qu'en pensez-vous ? ...Avec des petits toasts de pain de campagne, ce serait une façon idéale pour accompagner un bon verre de vin. Aussi je lève mon verre à votre santé et vous dis, bye."
Léo, le toucan.    

dimanche 10 juillet 2011


"La roue du bonheur"
sur toile 50 x 50 cm

 "Bonjour ! Martine-Alison a porté le dernier coup de crayon à son croquis... Celui-ci a un petit goût de souvenances. Il évoque des moments agréables passés dans une région qui l'avait charmée.
Ce lieu avait déjà entraîné la naissance d'une peinture, "Fleur et désir dans la vallée des moulins".

On y retrouve dans son dessin cette plante géante, assez spectaculaire, le Gunnera, également nommée nourriture pour dinosaures.
La roue du moulin du hameau de Carneville est représentée près de sa petite femme.
Moi, Léo, j'aurais bien aimé apparaître dans cette toile ! 
Peut-être que notre artiste pensera à moi en cours d'exécution... Je peux fort bien cohabiter avec cette oie ! Je ne souffre pas d'ocaphobie et je me sens capable d'apprivoiser cet oiseau de basse-cour, qui pourra cacarder aussi longtemps qu'il le voudra !

Ce sera pour Martine-Alison une belle manière de faire un petit clin d'oeil à la Normandie, tout en essayant d'attraper avec son pinceau la lumière et les couleurs.


Pour certains d'entre vous, il est probable que vous soyez déjà en vacances... Mais à vous tous, je vous dis bon vent ! Qu'il vous transporte dans la bonne direction. Bye." 
                                                                                    Léo, le toucan. 

dimanche 3 juillet 2011

"Une pensée particulière"
ensemble de quelques peintures...

"Bonjour ! Voici mon coup de coeur ! C'est pour moi l'occasion de remercier l'ensemble des personnes qui suivent mes publications. Vous avez fait de mon blog pour certains d'entre vous un lieu de rendez-vous incontournable et pour d'autres une petite promenade... 
Je n'ai pas choisi d'attendre un jour anniversaire précis, comme celui de la création de mon blog par exemple, pour vous envoyer ma "pensée particulière".

Loin de sa dollhouse, Martine-Alison a réussi à se procurer une toile auprès de son fournisseur. Son désir de créer une nouvelle petite femme était très fort.
Elle est très exigeante sur la qualité de son matériel. 

Elle peint sur des toiles de lin extra-fin recouvertes d'une induction universelle de 6 couches. Entre chaque couche, la toile passe dans un rouleau qui écrase les fibres. Ce procédé permet à la toile de ne pas subir des modifications.
Elle est ensuite tendue et clouée sur des châssis de bois avec clés de qualité. Le bois bien sec évite que la toile se voile.

Martine-Alison peint avec des huiles de la marque BLOCKX ou elle utilise des pigments de cette même marque.
Elle emploie les pigments qui sont déjà broyés. Cependant, elle ne les considère pas suffisamment fins, alors elle continue à les écraser à la molette de verre. Elle les moud environ 10 à 15 minutes par jour et ce durant une année pour obtenir un pigment extrêmement fin qu'elle mélange ensuite avec de l'huile d'oeillette et de l'ambre. Lorsqu'un pigment est broyé finement, on obtient une luminosité extraordinaire.
Les dosages et ses "recettes" lui sont propres...
Que ce soit une toile de petit ou grand format, Martine-Alison travaille uniquement avec de petites brosses de martre de chez MANET des numéros 2 ou 4, ainsi que des pinceaux numéro 0, 00 et même 000. 

La saison est belle et les fleurs embaument...   
L'été est propice à la vie au grand air. La nature explose de lumière et de couleurs... Le pouvoir des fleurs oeuvre sur l'état d'âme de notre artiste. Je la sens sereine, elle a commencé le dessin de sa nouvelle "petite femme". Je m'en vais tout doucement veiller sur elle... Je vous souhaite de très belles journées remplies de rêves et d'inspiration. Je vous dis, bye."

   Léo, le toucan.