"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 25 octobre 2012

"Ramatuelle, un nid pour oiseaux de passage."
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir.)

"... Un petit aperçu de l'évolution du travail de Martine-Alison..."

"Bonjour ! Martine-Alison a disposé chaque touche de peinture à sa place. Elle a mis le dernier coup de pinceau sur sa toile. Le gong de fin a sonné ! Oui, je vous montre tout !... Qu'en pensez-vous ?
Il n'a pas été commode d'obtenir un rendu photographique correct. L'original est tellement mieux !

A Ramatuelle, à quelques minutes de marche du phare de Camarat, émerge des flots l'Île aux oiseaux. Sur cette île vivent des familles de volatiles habillés de noir, les cormorans.
Je vous présente mon ami le cormoran pie, originaire d'Australie, qui est venu leur rendre une petite visite le temps de cette peinture. Il paraît bien s'adapter à la région... Cependant je crois savoir qu'il préfère les grandes étendues d'eau douce comme les marécages.

Avec mon ami le cormoran pie nous nous lançons dans l'aventure de la séduction.
Je vais vous avouer qu'il n'est pas trop bavard, il est plutôt silencieux !... Il n'émet aucune roucoulade pour capter l'attention de cette jolie nénette !
Ouf ! ainsi je peux peut-être espérer une petite idylle ! Je ne veux pas dire que je suis le plus beau, le plus intelligent et le plus fort mais j'ai l'intime conviction que je lui plais davantage ! Dès que je croise son regard, j'essaie d'attirer son attention. Je vais peut-être vous surprendre mais je pense qu'elle doit bien aimé le bout de mon bec.
Gracieuse et belle va-t-elle se laisser charmer ?... Qu'en pensez-vous ?


Le weekend dernier, Martine-Alison a eu l'idée de passer un petit séjour à la douceur méditerranéenne à La Ciotat, Cassis et Sanary-sur-Mer. Une belle invitation à la poésie sous l'azur...
Elle était heureuse de flâner dans les ruelles et de découvrir la beauté des façades de couleur baignées de soleil. Jamais très loin, il y avait le port avec ses odeurs salines... et les terrasses de café qui vous incitent à une petite pause après avoir longuement marché...
Je vous propose de vous faire partager nos moments bonheurs.

"... La Ciotat..."

"... Se promener donne soif !..."

"... Pour le bonheur des planchistes et des surfeurs..."

"... Cassis..."

Les pointus et les barques multicolores s'affichent dans le petit port provençal de Sanary-sur-mer.
Le pointu doit son nom à la forme effilée de ses deux extrémités. Il est, à l'origine, un bateau de pêche.

"... Sanary-sur-Mer et ses pointus..."

"... Marius en hommage au grand-père de Martine-Alison..."
Je vous souhaite des journées comblées de petits et grands instants artistiques. Je vous dis, bon vent et bye."
Léo, le toucan.

jeudi 18 octobre 2012

"Floraison gourmande"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir.)

"Bonjour ! Cette semaine Martine-Alison apprenait que "Floraison gourmande" avait trouvé une famille adoptive. Lorsqu'un de ses bébés part, elle ressent toujours un frisson étrange qui tient de la jovialité et du vertige.

Malgré son amour très fort pour chacune de ses peintures, elle est heureuse lorsqu'elle peut  partager et prolonger ce sentiment avec ceux qui les choisissent...
C'est l'unique remède qu'elle trouve face à ce profond sentiment d'abandon.

Un lien indissoluble se crée au fur et à mesure qu'elle fait naître une toile. A chaque fois, c'est le cheminement d'un déferlement de sentiments, d'une orgie de sensations, d'une fête des couleurs et des sens.
Lorsque celle-ci est achevée, il n'est pas rare qu'une petite larme coule sur sa joue. Une histoire qui s'achève... 

Pour "Floraison gourmande" la vie va se prolonger et s'épanouir dans une maison de l'autre côté de l'océan, aux Etats-Unis.


Martine-Alison poursuit son aventure en peignant encore et encore à la dollhouse. Mais c'est encore un secret ! Il va falloir attendre avant que je vous montre l'aboutissement de sa peinture en cours...

Lors de ma dernière publication, je vous ai fait découvrir Allègre le petit village où notre artiste ne rate jamais le plaisir de retourner.
Aujourd'hui je vais vous emmener en visite tout près d'Allègre à la Chaise-Dieu. Installez-vous bien et accrochez-vous à mes ailes, nous partons !...

La Chaise-Dieu est particulièrement connue pour son Abbaye bénédictine où chaque année à la fin du mois d'août a lieu un festival de musique.
Il est principalement centré sur la musique sacrée mais il propose également un répertoire romantique et symphonique, en passant aussi par la musique contemporaine.

"... L'Abbaye de la Chaise-Dieu avec son architecture romane..."

"... Le cloître de l'Abbatiale Saint-Robert..."



Je ne vais pas oublier de vous faire découvrir le mystère de la salle de l'écho de l'Abbaye qui date du XVIIe siècle...

"... La salle de l'écho et ses belles frises peintes au plafond..."

Dans cette salle, si on se place dans un angle et qu'on chuchote, la personne qui se place dans l'angle diamétralement opposé entend ce chuchotement aussi bien que si on se trouvait juste à côté d'elle ! 
J'ai testé et effectivement c'est surprenant ! Martine-Alison me murmurait que le beau matou qui dormait dehors venait de se réveiller !...

"... Oh la la !! Vite, vite, il faut que je me sauve!..."

Comme vous le savez Martine-Alison adore chiner... et à la Chaise-Dieu elle a pu admirer des objets, des bibelots et des meubles régionaux et populaires...


"... Où va votre préférence ?..."

Si cette promenade vous a donné un petit creux, je vous propose alors de venir dans la région et vous pourrez déguster les lentilles vertes du Puy-en-Velay sous toutes ses formes, en salade ou chaudes et même si vous le désirez on vous en servira pour le dessert !

"... La lentille du Puy-en-Velay fait l'objet d'une Appelation d'Origine Contrôlée..."

Je m'envole mais je reviens... je vais confier à la nouvelle famille de "Floraison gourmande" un petit présent...


Avant de partir je vous souhaite plein de choses qui font appel à la joie et au bonheur... Vous êtes des rayons de soleil pour moi. Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

jeudi 11 octobre 2012

"Pudeur dévoilée"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir.)

"Bonjour ! Martine-Alison est assise devant son chevalet. Elle est concentrée sur son travail et peint avec application. La sensibilité, la détermination et l'énergie se mélangent dans la dernière toile qu'elle a entrepris.
J'ai décidé que je vous en dévoilerai ses différentes étapes lors du point final !...

Comme peindre est aussi le bonheur de donner à voir, de partager, aujourd'hui je vous propose d'admirer "Pudeur dévoilée".
Cette peinture partage son toit avec une petite soeur, "Féminissime Betty" que je vous avais fait découvrir en 2010, déjà ! 
Pourquoi avoir appelé cette peinture "Pudeur dévoilée" ?... Quel sens peut avoir ce titre?... 
Notre artiste vous répondrait alors :
"Ma petite femme ressemble à une biche au repos que le regard débusque par surprise..."

Dans cette peinture, moi Léo, je n'apparais pas ! Seuls mes camarades emplumés volent au loin. On pourrait presque entendre le bruissement sonore de leurs ailes !

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un lieu qui plaît à Martine-Alison. Il fait partie de ses souvenirs d'enfance. Elle y est attachée. Elle aime aller s'y promener et elle AIME cueillir les champignons dans ses bois environnants.
C'est un village de la Haute-Loire, situé entre deux volcans du massif du Velay dans la région de l'Auvergne, Allègre. 

"... Le Mont Baury est un des deux volcans sur lequel se blottit le village d'Allègre..."

Le Mont Bar fait face au Mont Baury.  Il est le seul volcan de type strombolien qui abrite dans son cratère une tourbière. Il est un volcan unique en Europe.
On raconte que le lac qui existait avant que prenne place la tourbière aurait été le théâtre de joutes nautiques romaines !

C'est sur ce volcan, que Martine-Alison part ramasser des champignons dans son panier... Ils ont un grand pouvoir sur elle ! Ils l'appellent !... Elle est la seule à les entendre !

"... En prenant un chemin... sur le Mont Bar..."
"... Je lui chuchote des mots doux !..."
"... Ici s'arrête le chemin ! Le temps d'un petit clin d'oeil à Madame Araignée !..."

Lorsque sa cueillette fut fructueuse, notre artiste est passée à la ferme dire bonjour aux minous...

"... Il est bon de prendre le soleil !..."

Bien évidemment, je me suis caché ! J'avais bien trop peur que ces deux matous me croquent ! Aussi je me suis envolé jusqu'au village d'Allègre. Je vais vous faire visiter les trésors de ma promenade.
Je ne pourrai pas vous montrer tout ce qui est à découvrir et vous raconter tout son passé. Si le coeur vous en dit cependant, je vous invite à venir à sa rencontre durant quelques jours...
En plus, tout l'été... et une partie de l'automne ! dans les vitrines du bourg a lieu une exposition d'oeuvre d'artistes.

"... La porte de Monsieur..."

"... La halle couverte. Les paysans venaient y peser et vendre leurs brebis noires et leurs porcs..."

"... La Place du Marchédial..."

"... Les ruines du château la Potence..."

"... Allègre est un endroit qui allie l'air pur dû à son altitude et à un ensoleillement des plus élevés du département..."

Vous comprenez maintenant pourquoi Martine-Alison et moi-même n'étions pas très présents dans le monde de la blogosphère !... J'ose espérer que vous nous pardonnerez !... Voler des petits moments de plaisir et d'émotion est un bonheur sans cesse renouvelé !
Il me reste à vous souhaiter des instants savoureux. Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

jeudi 4 octobre 2012

"La vie en rose"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir!)

"Bonjour ! Certaines roses fleurissent longtemps, parfois jusqu'à ce que l'hiver les surprenne. Il n'est pas rare cependant d'en apercevoir dans le jardin à Noël, presque fossilisées par le gel ! 

Je me suis décidé, après avoir survolé les rosiers plantés tout près de la dollhouse, à vous présenter aujourd'hui une toile que Martine-Alison a peint il y a un peu plus d'une dizaine d'années, "La vie en rose". 
Une sorte de dernier clin d'oeil à Dame Eté qui a tiré sa révérence pour faire place à Dame Automne.
Notre artiste ne peint pas souvent des bouquets. La photo de celui-ci n'est pas une photo numérique à l'origine, aussi la qualité est très moyenne. 
Lors d'une exposition, cette peinture fut accrochée. Elle n'y est restée que quelques heures. Un couple d'Anglais a fondu d'amour pour elle. J'ose espérer qu'à ce jour, elle leur apporte toujours autant de joie, d'émotions et de sentiments... la vie en rose, en somme !!...

Martine-Alison a commencé la peinture de son dernier croquis. 
Lorsqu'elle dessine, son crayon chuchote sur la toile tandis que ses pinceaux glissent élégamment... Ils deviennent de véritables danseurs !... 
La liberté et la légèreté de leurs caresses sur la toile les autorisent à traduire les émotions et les hésitations de Martine-Alison... Ainsi notre artiste fait tourbillonner les couleurs, qui sont pour elle les molécules du bonheur. Que du plaisir ! Sachez qu'elle est heureuse... Elle trouve l'euphorie dans l'accomplissement de l'oeuvre qu'elle a entrepris.
Très prochainement je vous ferai partager l'éclat de sa joie en vous dévoilant l'évolution de sa peinture.

La semaine dernière je vous avais offert quelques photos de Collobrières, cette fois-ci je vous ai sélectionné des clichés de Saint-Tropez.
L'été, le port de Saint-Tropez appartient aux yachts et aux touristes... De la fin de l'automne au début du printemps, il fait bon vivre à Saint-Tropez. Il redevient le petit bourg de pêche d'antan que Martine-Alison affectionne...
Juste avant, je vous fais don d'une petite vue du site, lorsque nous descendions de Gassin par Ramatuelle pour nous rendre à Saint-Tropez.

"... Au loin vous pouvez apercevoir les îles : Port-Cros situé entre l'île de Porquerolles et l'île du Levant..."

Nous sommes presque arrivés à Saint-Tropez... Nous sommes à la Chapelle Sainte-Anne, sur le mont Pécoulet.

"... La chapelle Sainte-Anne est à l'ombre des pins parasols et des chênes..."

Saint-Tropez est la muse des peintres... C'est aussi un peu celle de Martine-Alison qui a vécu longtemps tout près, à Port-Grimaud.
Paul Signac, Peintre pointillisme, écrivait à sa mère en arrivant à Saint-Tropez : "J'ai là de quoi travailler pendant toute mon existence."
Il y acheta une villa avec la vue sur la mer, la Hune, où il invitera Matisse, Marquet, Picabia, Dufy, Bonnard et d'autres maîtres. Il tentera de les convertir au pointillisme.
Je vous suggère de faire un tour indispensable au musée de l'Annonciade qui présente des collections merveilleuses appartenant essentiellement aux mouvements pointillistes, nabis et fauves.

"... Place de l'ormeau..."

"... Martine-Alison a tenté d'éviter les touristes en se promenant dans les ruelles les moins empruntées..."

"... La place des Lices où les joueurs de pétanque se retrouvent pendant que les touristes s'affairent dans les boutiques..."

"... Même moi, Léo, j'étais obligé d'attendre mon tour pour boire !!..."

"... Ce petit canari jaune se cache, il redoute les paparazzis  !... Mes amis emplumés vivent à Saint-Tropez dans de belles cages !!..."

Toutefois le plus grand luxe de Saint-Tropez est celui de pouvoir se promener à travers ses raccourcis, ses ruelles, ses cours cachées et ses montées... de monter, de descendre, de suivre les courbes vivantes des venelles, de buter sur une impasse, de faire un demi-tour, d'aller et venir sur le port.
Une autre fois je vous reparlerai de Saint-Tropez qui n'a pas fini de faire rêver notre artiste !...

Je vous envoie un concentré de bonnes choses... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.