"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

dimanche 26 juin 2011


"Garance"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Aujourd'hui j'ai décidé de vous montrer "Garance". C'est une toile qui a pris place auprès de ses soeurs.
Martine-Alison est toujours rassurée lorsqu'une de ses peintures rejoint sa fratrie. Elle a beaucoup de chance car elle se trouve dans une famille qui en plus d'être "client" est devenue pour notre artiste de véritables amis. Ainsi elle est amenée à revoir souvent ses peintures...

Ni moi, ni un de mes congénères apparaissent près de "Garance"! Dommage! Je serais bien allé faire un petit envol jusqu'à elle... Comment la trouvez-vous ?

A Lyon, l'accrochage d'une trentaine de toiles de Martine-Alison est mis en place, reprenant tout l'univers de ses "petites femmes" et de ses bouquets.
Face à ses tableaux, le regard est invité à prendre son temps... Le premier devoir de celui qui regarde la peinture est d'être à l'écoute, et de rester ouvert...

En ce moment, l'exposition se déroule bien. De nombreux échanges ont lieu chaque soir... Et la petite "Drapée dans sa sensualité" a trouvé une famille adoptive.



"... Une partie de la salle de l'Espace Ricard où se tient l'exposition..."


"... L'exposition donne sur le Rhône..."


"... et sur l'Opéra de Lyon..."

Martine-Alison est retenue par son exposition en cours, mais je sais qu'elle est impatiente de se remettre à peindre. La peinture s'impose à elle comme une nécessité intérieure. Une nécessité presque viscérale, car si elle ne crée rien depuis plusieurs semaines, elle a mal au ventre comme si elle avait faim. Cette nécessité coïncide avec sa volonté de vivre...

Je m'en vais gaiement retrouver Martine-Alison. Je vous dis bye en vous souhaitant une semaine pleine de belles émotions..."
Léo, le toucan.

jeudi 16 juin 2011

"Never let me go"
huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Enfin ! devez-vous vous dire !... Le voici le dernier tableau peint par Martine-Alison. Après ses nombreuses escapades, elle s'était remise à travailler avec du soleil plein la tête. L'hiver long et rigoureux passé, notre artiste avait une grande soif de lumière. La Provence a certainement des effets bénéfiques qui a provoqué plus facilement sa créativité.
Elle ne pense pas que l'endroit lui-même soit une pure influence, mais le fait d'être dépaysée, cela se répercute sur ses compositions et ses couleurs...

Avec "Never let me go", une onde positive transpire le bonheur... Cette dernière toile conserve un léger parfum du sud qui s'exprime par des touches lumineuses et parfois dynamiques de couleurs.
Avec ce dernier-né, Martine-Alison n'a pas atteint un but, elle continue seulement d'aller quelque part...

Cette semaine est une semaine bien remplie pour notre artiste, elle nous mène au grand rendez-vous pour son exposition à L'Espace RICARD à LYON. Je vous invite à vous y rendre pour y passer un moment agréable et découvrir des toiles toujours pleines de couleurs...
Telle un petit insecte, elle ne sait plus où se poser!... Les préparatifs vont bon train, mais sont sur le point de s'achever... Ouf!

J'espère que cette dernière peinture sera pour vous une belle parenthèse dans votre journée... Je m'envole, pour rêver et m'enivrer de couleurs. Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.


jeudi 9 juin 2011



huile sur métal
lunch box

"Bonjour! C'est la troisième année que Martine-Alison accepte de peindre une petite lunch box qu'elle offrira à l'association Cape Cod Children's Place, "Art Outside the Box".
Je profite de cette occasion pour vous montrer, comme je vous l'avais promis, la toute première qu'elle avait crée.



L'année dernière, elle avait nommé "Vétiver" celle qu'elle avait réalisée. Elle avait beaucoup aimé la forme de cette petite boîte en métal.



Malheureusement, cette fois-ci elle a reçu une forme qui lui plaît moins. Malgré que notre artiste soit bien occupée avec l'exposition qui s'annonce, elle s'est efforcée à décorer cette petite boîte rectangulaire.
Elle est accoutumée à peindre sur des formats carrés depuis de très nombreuses années. Elle s'y sent très à l'aise. Mais peindre à l'huile sur une petite boîte en fer n'est pas une chose très simple et surtout pas très maniable!
Cette année, miss Butterfly sera à l'honneur! Au début de ce printemps, Martine-Alison avait pu contempler de ravissants papillons... Aussi, elle a décidé de dédier cette nouvelle lunch box à nos amis les papillons.
Ils ont été peints sur un fond de ciel afin t'intensifier la liberté et l'indépendance. Le papillon est un symbole de légèreté subtile et de grâce. Au Japon, il est l'emblème de la femme et Martine-Alison aime peindre les petites femmes.
Si les papillons sont des esprits voyageurs, notre artiste ne serait-elle pas une sorte de petit papillon?...

Si un jour vous passez à Saint-Tropez, je vous conseille de vous rendre à la Maison des papillons crée par Dany Lartigue, peintre entomologiste que Martine-Alison a eu la chance de rencontrer. Vous y découvrirez toute sa collection personnelle de papillons... un véritable émerveillement!

A présent je m'envole, tel un papillon, jusqu'à la dollhouse où Martine-Alison joue tranquillement avec ses pinceaux et ses couleurs... Il faudra attendre une prochaine publication pour apercevoir sa dernière peinture.
J'allais complètement oublier de vous dire de venir nombreux à sa prochaine exposition!
Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.

Martine Alison

Du 20 juin au 4 juillet 2011

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00

En présence de l’artiste

Vernissage-cocktail le mercredi 22 juin à partir de 18 heures.

Espace RICARD

« Le César » 20 Place Louis Pradel

69001 LYON

jeudi 2 juin 2011

"Manaïa"
Huile sur toile - 50 x 50 cm

"Bonjour ! Après une semaine d'une oisiveté agréable, il était temps pour Martine-Alison de reprendre une vie plus sérieuse... Ce 20 juin prochain, une exposition personnelle doit débuter à Lyon, aussi plus question de batifoler !
Dans ma prochaine publication, je vous communiquerai les différentes indications concernant cette exposition pour tous ceux qui voudraient venir à sa rencontre...

Ce dernier séjour en Provence lui a permis de remplir sa tête de lumière et d'essences de toutes sortes... Elle va être en mesure de peindre avec délectation... A la dollhouse, sa dernière toile en cours l'attend sur son chevalet.
Martine-Alison redoute toujours de se remettre à peindre, lorsqu'elle interrompt sa cadence. Elle a peur de devenir subitement incompétente...

En attendant de vous dévoiler prochainement un aperçu de cette dernière peinture, aujourd'hui j'ai décidé de vous montrer "Manaïa". Si vous cliquez sur la photo, vous parviendrez à me discerner sur la droite.
"Manaïa" est une des petites soeurs à "Sénorita la Cruz". Tout comme elle, Manaïa paresse dans une nature à la beauté végétale extravagante. Manaïa est semblable à une belle fleur dans cet univers...

Martine-Alison aussi s'est prélassée, mais elle a pris également quelques photos que je vais partager avec vous.

"... Un petit coucou et particulièrement à Rick..."

"... Un cortège qui n'en finissait plus !..."

"... Le chemin du paradis..."

"... Le paradis avec la chaîne des Alpilles..."

"... Quand la nature harmonise ses couleurs..."

"... Promenade dans une des ruelles des Beaux de Provence..."

"... Le moulin d'Alphonse Daudet, l'auteur des lettres de mon moulin, à Fontvieille..."


"... L'aqueduc romain longeant le petit village de Paradou..."
(On pourrait croire que Paradou signifie Paradis, mais il désigne le nom d'un moulin à foulon servant à rendre le drap plus ferme. Toutefois pour Martine-Alison c'est le paradis, tant il y faisait bon vivre...)

"... Les principales ressources proviennent de la production de l'huile d'olive, mais parmi ces magnifiques oliviers notre artiste se régalait de cerises offertes par un aimable cueilleur..."

"... Les champs d'oliviers situés au pieds des Alpilles à Mouriès..."

"... Le copain favori de Martine-Alison..."

Martine-Alison songe aux prochaines escapades, mais il faudra qu'elle patiente un peu ! En attendant je vais la retrouver à la dollhouse. Le mérite de sa rêverie est que je suis persuadé qu'elle va nous peindre des merveilles... Je vous souhaite de sombrer dans un mirage de couleur... Je vous dis, bye."
Léo, le toucan.